Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 11:44

Accidents dommestiques.

 

Bonjour.

 

34-03/12 menteurs (ses).

 

du blog "ado-mode-d'emploi.fr"

 

12 astuces pour devenir un parent détecteur des mensonges

 

pinocchio 12 astuces pour devenir un parent détecteur des mensonges

 

 

« La vérité sort de la bouche des enfants ».

Et, pourtant ! Tous les parents savent que leurs enfants devenus ados mentent

parfois « comme ils respirent ».

Cela peut devenir de grandes sources de conflits et envenimer les relations

que vous entretenez avec votre ado.

Depuis que le monde est monde, les hommes ont toujours menti, cela va du

petit mensonge au gros bobard, en passant par les craques en tout

genre.

 

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, il n’est pas toujours facile à nous

parents de deviner lorsque notre ado nous ment.

 

 

Je vais donc vous donner quelques astuces qui vont vous permettre

de devenir de véritables parent détecteur de mensonges qui vous permettront

d’améliorer les relations familiales en vous permettant d’anticiper les

conséquences que pourraient engendrer le mensonge dans votre famille.

 

détecteur de mensonge 12 astuces pour devenir un parent détecteur des mensonges

D’abord pour vous mettre dans le bain, voici les résultats d’une petite étude faite

par des chercheurs d’une université américaine.

 

« Deux personnes qui ne se connaissaient pas et qui se mettent à discuter,

se mentent dès les 10 premières minutes «

« Un couple marié se ment environ une fois toutes les 10 discussions.

Un petit exemple : j’adore ta nouvelle coiffure ma chérie »

« Quand on est pas marié, on se ment toutes les 3 discussions »

« Un ado ment à ses parents une fois sur 6 en moyenne »

 

 

Les résultats de cette étude m’ont vraiment étonnée, car ils sont assez affolants.

 

Maintenant passons au vif du sujet.

 

ASTUCE N°1 : FAIRE RACONTER SON HISTOIRE A L’ENVERS

 

Si vous sentez qu’il y a anguille sous roche, posez des questions en inversant la

chronologie des faits, il est toujours difficile de raconter une histoire inventée de

toute pièce, en commençant par la fin. Le menteur a tendance à bafouiller et à

tout mélanger. D’ailleurs les enquêteurs utilisent souvent cette méthode lors des

interrogatoires.

 

ASTUCE N°2 : L’UTILISATION D’EXPRESSION PRÉCISES

 

Exemple : « Maman, ce que je vais te dire c’est la vérité…..

(Pourquoi mon chéri, tu allais me mentir ?)

 

 

ASTUCE N°3 : LES MOUVEMENTS

 

Ceux-ci seront raides. Les menteurs utilisent aussi moins de mouvements de la main

et ils occupent moins d’espace. Tous leurs déplacements ou actions physiques

prendront généralement moins d’espace et de place qu’habituellement.

 

ASTUCE N°4 : LES PAUMES DE LA MAIN

 

Le menteur la plupart du temps essaye de cacher les paumes de ses mains.

Il s’agit d’un geste instinctif. Les mains derrière le dos ou dans les poches constituent

aussi des indicateurs positifs.

 

ASTUCE N°5 : RÉPÉTITION ET RÉPONSES AUX QUESTIONS

 

Un menteur répète la question avant d’y répondre. Cela lui permet de gagner du

temps pour réfléchir et de trouver la réponse qu’il va donner à la question posée.

De plus, il utilise vos propres mots pour répondre à vos questions :

Exemple :

« J’ai trouvé une cigarette dans ta chambre, tu fumes ?

« Non je ne fume pas, il n’y a pas de cigarette dans ma chambre »

 

ASTUCE N°6 : LE FAUX SOURIRE

 

faux sourire 12 astuces pour devenir un parent détecteur des mensonges

 

Un menteur pour traduire ce qu’il ressent peut être amené à sourire, mais comme ses

émotions sont fausses, il lui est difficile de sourire spontanément. D’ailleurs vous vous

en êtes rendu compte lorsque l’on vous demande de sourire pour une photo, le sourire

est figé, il n’y a que la bouche qui sourit, le reste du visage n’est pas au diapason.

Dans un sourire naturel, les yeux, le regard, tout traduit cette émotion de joie.

 

ASTUCE N°7 : LES OBJETS

 

Le menteur aime jouer avec des objets ,comme une gourmette ou un bracelet,

un téléphone portable, son sac, sa casquette, ou ses cheveux.

Souvent il essaye de mettre des obstacles entre lui et la personne qui l’interroge,

souvent quelque chose d’aussi simple qu’une tasse ou tout autre objet

proche de lui.

Inconsciemment il crée une barrière pour diminuer la tension causée par son

mensonge.

ASTUCE N°8 : LES PIEDS VERS L’EXTÉRIEUR

 

Un signe qui ne trompe pas : une attitude négative se traduit par des bras croisés

et les pieds qui pointent vers l’extérieur.

Au contraire, quelqu’un de bienveillant pointera les pieds vers vous et parlera à bras

ouverts et tendus vers vous.

 

ASTUCE N°9 : LE TON ET LE SARCASME

 

Le ton de la voix d’un menteur n’est généralement pas compatible avec ses gestes ou

ses déclarations, il diffère complètement.

Un adolescent qui ment a tendance à utiliser le sarcasme au moment de répondre à

des accusations et adopte un ton narquois.

ASTUCE N°10 : LE CHANGEMENT DE SUJET

 

Un menteur passe son temps à changer de sujet.

Il a l’impression de se sentir plus à l’aise avec ce changement et est

persuadé que ses mensonges ont été avalés.

Au contraire, une personne honnête sera perturbée par ce changement

et aurait plutôt tendance à ne pas tenir compte et à poursuivre la conversation

de départ.

 

ASTUCE N°11 : FIXER LES YEUX

 

Quelqu’un qui dit la vérité ne vous regarde dans les yeux que très peu de temps, alors

que le menteur dont le but est de vous convaincre, va vous fixer longtemps dans les

yeux. D’après les spécialistes c’est un des signes qui ne trompe pas et qui est le

plus flagrant. On l’appelle le menteur convaincant.

 

ASTUCE N°12 : LES MOUVEMENTS DES YEUX ET DES PUPILLES

 

 

oeil et pupille 300x198 12 astuces pour devenir un parent détecteur des mensonges

 

Les yeux de quelqu’un qui ment ont tendance à beaucoup se déplacer pour éviter de

rencontrer vos yeux, on l’appelle le menteur fuyant.

 

Les pupilles se dilatent quand un mensonge est dit, ce qui est dû au pompage de

l’adrénaline dans le corps. Ce phénomène sera également proportionnel à la gravité

du mensonge.

 

 

J’aimerais attirer votre attention sur le fait que ces astuces

ne sont pas une science exacte, qu’en fonction de votre caractère et celui de

votre ado, de la façon que vous avez de communiquer l’un avec l’autre, de la

confiance qui existe entre vous, celles-ci seront à appliquer différemment.

 

Apprenez déjà à bien connaitre les gestes, les manières, la façon habituelle qu’à

votre ado de vous regarder. Cela vous permettra de mieux détecter ses

mensonges.

 

Il y a beaucoup d’autres astuces, je vous ai livré les plus utilisées, les plus

faciles à mettre en pratique.

Elles vous serviront, je l’espère, à améliorer les relations que vous entretenez

avec votre ado.

 

Je compte sur vous pour me donner vos témoignages si vous

appliquez ces astuces, car cela rendra service à beaucoup d’entre

nous les parents.

 

A bientôt

 

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Rapports humains »

organisépar le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article et

qu’il vous a plu, alors merci de cliquer sur ce lien : J’ai aimé ce que j’ai lu !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jeanjean1104
  • Le blog de jeanjean1104
  • : sujet principal: les accidents de la vie courante+des faits divers et des informations médicales
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories

Liens