Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 14:05

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

37-05/12 enquête.

 

(de La Manche Libre)

Les Français peu conscients des accidents domestiques

Les Français peu conscients des accidents domestiques

Les Français peu conscients des accidents domestiques

D’après une enquête récente, seulement 10% des Français citent les accidents domestiques parmi les trois risques qui les inquiètent le plus

Ils représentent pourtant la première cause de mortalité chez les jeunes enfants. De même, 56% des sondés estiment qu’il est normal et sain d’encourager les enfants à prendre des risques pour avancer dans la vie et que c’est en échouant que l’on apprend. Pourtant, pour 61% des Français interrogés, le terme de "risque" est systématiquement associé à celui de "danger".

Toutes les heures, un enfant décède en Europe d’un accident de la vie quotidienne. Quelques règles basiques seraient pourtant simples à observer. Plusieurs associations demandent notamment que les boîtes de médicaments soient toutes rendues impossibles à ouvrir par les enfants.

Elles exigent également des dispositifs de sécurité pour les fenêtres et les balcons. Et seulement 2% des logements français sont équipés d’un détecteur de fumées, alors que 80.000 incendies par an se déclarent à domicile et que ces détecteurs seront obligatoires en 2015.

Source : www.securikids.fr.




Publié le 22/08/2012 à 14h26
Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 13:56

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

37-04/12 bricolage, se protéger.

 

(de " Monsieur Bricolage").

Se protéger pour bricoler

Voici quelques précautions à prendre pour bricoler en toute sécurité...

Se protéger pour bricoler Se protéger pour bricoler

Pour bricoler en toute sécurité, il est essentiel de se munir d’un équipement adapté à chaque situation. Prévenez les risques en vous protégeant avec une tenue appropriée et des accessoires spécifiques. Voici quelques gestes simples à adopter pour éviter les accidents domestiques dus au manque de protection lors de la manipulation de produits chimiques ou lors d’une activité de bricolage.

Un équipement de base pour bricoler

Les accidents domestiques surviennent généralement pendant les activités de bricolage. Il convient donc de se protéger efficacement afin d’éviter ces accidents. Des gestes simples et un équipement adapté représentent la base pour bricoler en toute sérénité. Pour tous les travaux d’aménagement de votre intérieur, prenez des précautions.

Pour bricoler sereinement, il est important de toujours se munir d’un vêtement adapté à la situation. Il convient également de se protéger les mains, les yeux et les pieds selon l’activité de bricolage que vous souhaitez effectuer. Enfin, n’oubliez pas de lire le mode d’utilisation d’un produit ou d’un appareil que vous allez utiliser.

Manipuler des appareils mécaniques

Dans la maison pour découper des planches de PVC, bois ou métal, l’utilisation d’une scie à main ou à moteur est préconisée. Cependant, elle peut entraîner de nombreux risques de coupure. En outre, le bruit du moteur est source de nuisances sonores parfois désagréables. Limitez les risques en utilisant un objet mécanique tranchant, en prenant des mesures de prévention et en respectant des règles d’usage.

Dans un premier temps, prenez connaissance du mode d’emploi de la machine. Dans un second temps, conservez une distance de sécurité avec la machine. N’oubliez pas qu’il faut toujours s’équiper de gants anti-coupures, de chaussures anti-coupures, de protections auditives et de lunettes de protection pour éviter les projections dans les yeux.

Manipuler des produits chimiques

Quand vous manipulez des produits chimiques, il est essentiel de garder en tête qu’on ne mélange jamais plusieurs produits chimiques en même temps. Leur usage est souvent délicat et leur composition très agressive pour l’homme et l’environnement.

C’est pourquoi, il faut suivre les recommandations mentionnées sur l’emballage des produits chimiques et se laisser guider par le mode d’emploi. Il est préconisé de se munir de lunettes de protection et de se protéger les mains avec des gants étanches. Les produits chimiques sont généralement dangereux d’où ces précautions obligatoires pour éviter les désagréments.

Manipuler des produits toxiques

Pour la rénovation ou la décoration, la manipulation de la peinture reste un acte très répandu. Cependant, il est important de prendre des précautions. La peinture reste un produit toxique à manipuler avec attention. Pour peindre dans de bonnes conditions, il est essentiel de lire attentivement le mode d’emploi.

Munissez-vous d’un vêtement de travail adapté à la situation. Celui-ci ne doit pas craindre les éclats de peinture, ne doit pas s’enflammer rapidement et ne doit pas gêner le mouvement. Si vous avez les cheveux longs, veillez à vous les attacher et gardez toujours des chaussures souples aux pieds. Enfin, portez des gants afin de manipuler la peinture en toute sécurité.

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 07:59

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

Actualité 37-01/12.

 

Les Français peu conscients des accidents domestiques | La ...
D'après une enquête récente, seulement 10% des Français citent les accidents domestiques parmi les trois risques qui les inquiètent le plus.
www.lamanchelibre.fr/actualite-37975-les-francais-peu-consci...

Se protéger pour bricoler - Mr Bricolage, on peut compter sur lui
Les accidents domestiques surviennent généralement pendant les activités de bricolage. Il convient donc de se protéger efficacement afin d'éviter ces accidents ...
www.mr-bricolage.fr/article/se-proteger-pour-bricoler

 

Été : la saison des accidents domestiques » Indépendance Royale ...
Été : la saison des accidents domestiques. août21 2012 Written by Indépendance Royale. Cette année encore, les services d'urgence et les cabinets médicaux ...
www.independanceroyale.info/.../ete-la-saison-des-accidents-d...

Service des accidents domestiques
Service des accidents domestiques. ... |--Le Circé, | | |--Hôpital Lablanche, | | | |-- Service des accidents domestiques, | | | |--Service des réparations osseuses et ...
french-fries.forumgratuit.org/f104-service-des-accidents-dome...

 

ccidents domestiques "actualité 34-01/12 " - Le blog de ...
Faites face à un accident - EoviAccidents domestiques, accidents lors de la pratique de sport amateur, accidents médicaux, agressions, attentats ou … Hébergé ...
www.vos-accidents-domestiques.fr/article-accidents-domestiqu...

Mairie de Fonsorbes - La vie au centre de loisirs
Les enfants de 4 à 7 ans ont participé en partenariat avec le Point écoute jeunes (PEJ) à une sensibilisation aux accidents domestiques et ont appris comment ...
www.fonsorbes.fr/La-vie-au-centre-de-loisirs.html

 

Accidents domestiques: Campagne de prévention : pas d'accident ...
Dans une maison, les enfants sont exposés à certains dangers. Pourtant bon nombre d'accidents domestiques peuvent être évités par de simples précautions.
www.enfant.com/.../Campagne-de-prevention-pas-d-accident-...
La Tribune Online - Accidents domestiques, un véritable problème ...
Les accidents domestiques sont responsables chaque année de centaines de victimes, notamment parmi les enfants et les personnes âgées. La maison ...
www.latribune-online.com/suplements/sante/71686.html
Idées déco : Alliez sécurité et design chez vous
Alors si vous aussi, vous souhaitez prévenir les accidents domestiques tout en vous amusant à redécorer votre intérieur comme nous l'avons fait chez myfab, ...
fr.myfab.com/mymag/idees-deco -alliez-securite-et-design.html
Sélection de documents et sites internet sur les accidents domestiques
LES ACCIDENTS DOMESTIQUES Albums et documentaires sur le réseau des bibliothèques de Brest La peur bleue d...
www.calameo.com/books/000681801367023f0973e
Info retraite – Prévenir les accidents pour les séniors - Vidéo ...
Pour les personnes de plus de 65 ans, les accidents de la vie courante sont de plus en plus fréquents. De nombreux accidents domestiques peuvent être évités ...
www.dailymotion.com/.../xsyhhg_info-retraite-prevenir-les-ac...
Protégez vous et votre famille face aux accidents de la vie ... - MAIF
Praxis Solutions, l'assurance corporelle des accidents de la vie courante vous protège dans vos activités (1) : domestiques, sociales, sportives, scolaires et de ...
www.maif.fr/particuliers/sante.../assurance-corporelle-2.html
                       
               
       

 

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:02

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

37-03/12 santé et nutrition.

 

Très important. abonnez-vous vite.

 

(de santénutrition@santé-nature-innovation.fr

L'arthrose vaincue ?!


Cher lecteur,

Un des plus graves problèmes de la médecine actuelle est que, par manque de temps, de formation, mais aussi pour des raisons légales, les médecins conventionnels ont tendance à ne PAS proposer à leurs patients des solutions naturelles, qui offrent pourtant de grands espoirs face aux douleurs et aux maladies.

Si vous avez de l'arthrose, par exemple, votre médecin vous prescrit sans doute des anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, diclofénac, ibuprofène...). Peut-être recevez-vous des infiltrations de cortisone.

Ces médicaments suppriment partiellement la douleur, mais ils ont des effets secondaires et ils ne règlent pas la cause de la maladie (la destruction du cartilage).

On sait pourtant aujourd'hui que des composés naturels pourraient eux, non seulement soulager la douleur, mais aussi relancer la production de cartilage. Dans plusieurs études, des patients touchés par l'arthrose sont revenus des années en arrière.

Ils ont retrouvé la souplesse qu'ils avaient des années plus tôt, sans effets indésirables. Certains ont pu éviter ou retarder la pose d’une prothèse de genou. Ce sont des résultats de recherches scientifiques approfondies qui ont été publiées dans des revues médicales internationalement reconnues : The Lancet (1) et The Archives of Internal Medicine (2).

Ces résultats ne sont bien sûr pas garantis pour tout le monde. En particulier, si vous souffrez depuis des années et que vous avez déjà essayé tous les traitements, je ne vais évidemment pas vous dire qu'une solution naturelle va tout résoudre. Peut-être même, et c'est très triste à dire, ne trouverons-nous pas de solution dans cette direction.

Mais il n'y a aucun doute que, pour certaines personnes, la santé naturelle marche là où la médecine conventionnelle a échoué. Dans un grand nombre de maladies, il existe des pistes, des approches qui ne percent pas dans le système de santé officiel.

Il est absurde que les personnes touchées par ces maladies n'en soit pas informées.

Je vous ai cité l'exemple de l'arthrose mais ce n'est qu'un cas parmi les autres :

« Ils n'ont plus le diabète »

Prenez le diabète : on sait aujourd'hui faire reculer la maladie et diminuer la prise de médicaments de façon naturelle. Dans certains cas, les malades retrouvent une santé normale.

Là aussi, il s'agit de résultats qui ont été publiés dans une revue scientifique internationalement reconnue : il s'agit de la revue médicale de référence Diabetologia, éditée par l'Association Européenne pour l'Etude du Diabète (EASD : European Association for the Study of Diabetes) (3).

Des chercheurs de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni ont suivi des diabétiques en surpoids. Durant 8 semaines, ils leur ont fait suivre un régime alimentaire particulier, il est vrai très restrictif.

Mais le résultat de ces huit semaines de régime donne à tous les diabétiques du monde des perspectives nouvelles face à leur maladie :

La glycémie à jeun et après un repas des participants est peu à peu redevenue normale. Leur pancréas, qui avait dans bien des cas cessé de fonctionner, a retrouvé ses capacités normales de production d’insuline.

Pour tous les participants, la totalité des symptômes du diabète a disparu durablement. Et je répète que ce changement a eu lieu sans aucun médicament chimique, par la seule modification de l'alimentation.

Mais ce n'est pas tout : lorsque les participants se sont mis à consommer des nourritures en principe interdites aux diabétiques, on s'est aperçu qu'une grande majorité d'entre eux réagissaient comme s'ils n'avaient jamais été malades :

Ils n'avaient plus le diabète.

Plus impressionnant encore, ce phénomène s'est révélé être durable : trois mois après avoir repris un régime alimentaire normal, 64 % des participants ne présentaient toujours aucun symptôme de la maladie.

Ceci pour vous donner une idée de la puissance que peuvent avoir les solutions naturelles.

Et que dire des maladies cardiovasculaires ?

Réduire le risque d’infarctus et d'AVC

Huit millions de Français aujourd'hui prennent des médicaments contre le cholestérol. Il est pourtant démontré que ces médicaments ne diminuent pas le risque de décès par accident cardiaque.

Je sais que ces propos vont choquer : ce que je dis est exactement le contraire de ce qui est enseigné dans les Facultés de Médecine. Mais c'est ce que les chercheurs les plus en pointe en cardiologie ont démontré. Nous avons d'ailleurs en France un des plus éminents spécialistes dans ce domaine, le Docteur Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS, cardiologue. Il est l'auteur de plusieurs livres dont les titres ne laissent planer aucun doute : « L'arnaque du cholestérol », « Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent, il vous soignera sans médicaments » ou encore « Cholestérol, Mensonges et Propagande ».

Le Docteur Michel de Lorgeril, lui aussi, a publié des centaines d'articles dans les plus grandes revues médicales internationales, comme « The Lancet », « The American Journal of Cardiology », ou encore le « Journal of Internal Medicine ».

Il dénonce le fait qu'on donne à des millions de personnes fragiles du cœur des médicaments qui provoquent potentiellement de graves effets secondaires, alors qu'il existe des solutions naturelles qui permettent une réduction plus importante du risque cardiovasculaire, sans médicament, ou en tous cas avec un minimum de traitements – y compris pour les personnes qui ont déjà eu un infarctus et un AVC !

Mais autant ses travaux sont reconnus dans les pays étrangers (Angleterre, Etats - Unis...) autant ils ont du mal à passer en France.

Ce n'est pas une surprise quand on connaît la puissance de l'industrie pharmaceutique.

Elle déploie des efforts énormes pour convaincre les médecins que les médecines alternatives sont basées sur des illusions (effet placebo, etc.), et que seuls les médicaments chimiques ont un effet prouvé scientifiquement.

Les médecines naturelles sont des médecines de pointe

En réalité, les médecines naturelles font l'objet elles aussi, d'intenses recherches scientifiques.

La connaissance a beaucoup progressé. Il existe des revues scientifiques sur la médecine naturelle qui ont le même degré d'exigence et de rigueur que les revues traitant de médecine conventionnelle.

Et c'est pour apporter ces informations aux personnes qui en ont besoin que nous avons décidé de créer Santé Nature Innovation.

Santé Nature Innovation est un service d'information sur les nouvelles découvertes de la médecine naturelle validées par la recherche scientifique, présentées de façon simple et agréable à lire, y compris pour les personnes qui n'ont aucune formation médicale ou scientifique. C'est moi, Jean-Marc Dupuis, qui dirige ce projet.

Il est vrai que notre lettre d'information gratuite, Santé & Nutrition, permet déjà d'aider un très grand nombre de personnes. Lancée il y a un an, 230 000 personnes déjà s'y sont abonnées. Cela en fait, de très loin, la lettre électronique la plus lue en France sur la santé naturelle.

Mais beaucoup de lecteurs me demandaient d'aller plus loin. Ils voulaient des dossiers complets sur les maladies, avec la liste de tous les traitements naturels efficaces, les noms des produits, les dosages, où les trouver.

C'est pourquoi j'ai accepté de créer Santé Nature Innovation.

Il s'agit d'une revue que vous recevez une fois par mois dans votre messagerie électronique. Un peu plus de 20 000 de mes lecteurs s'y sont déjà abonnés. Chaque mois, une maladie est traitée de façon systématique : ils reçoivent les informations complètes sur les traitements naturels qui peuvent marcher.

Et je ne vous parle pas seulement des rhumes, des brûlures légères et des petits bobos :

Non, je parle aussi des maladies graves et invalidantes, y compris l'arthrose, le diabète, la sclérose en plaque, les maladies cardiovasculaires et même le cancer.

Prenez le thé vert, par exemple.

Le thé vert contient de grandes quantités d'épigallocatéchine gallate (EGCG) de la famille des polyphénols. Au cours d'expériences en laboratoire, des chercheurs ont observé que cette substance peut stopper le cancer. Certes, il y a un pas entre le laboratoire et ce qui se passe dans le corps humain, mais justement de nombreuses études ont trouvé que les consommateurs de thé vert ont moins de cancers. Le thé vert chinois, le plus répandu, contient peu d'EGCG. Il vaut mieux consommer du thé vert japonais, plus riche en EGCG : c'est le type de renseignement que vous trouverez dans Santé Nature Innovation.

Et ce n'est qu'un exemple :

Sous l'effet de cette substance naturelle, les cellules cancéreuses se suicident !

 

  • Le curcuma contribue expérimentalement à provoquer le suicide des cellules cancéreuses et les empêche de proliférer. Mais il est nécessaire de mélanger le curcuma à un corps gras (de l'huile d'olive par exemple) et à du poivre, pour que votre organisme puisse l'assimiler. Vous ne pouvez pas le savoir si personne ne vous l'explique, et c'est pourquoi nous le publions dans Santé Nature Innovation.
  • Avec le temps et la pollution, des métaux lourds se sont accumulés dans votre organisme. Ils augmentent votre risque de cancer et d'autres maladies (dépression, maux de crâne, allergies, mycoses...). Pourtant, certains légumes, consommés régulièrement, aident votre corps à se débarrasser des métaux lourds : ce sont les légumes crucifères, c'est-à-dire les légumes de la famille des choux mais également les radis, le cresson, le colza. Il est important que vous le sachiez.
  • Les sucreries et aliments à index glycémique élevé (aliments qui font fortement monter le taux de sucre dans le sang) sont une des causes de l'explosion d'obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, et de cancer dans nos pays. Réduire votre consommation de ces aliments est crucial si vous luttez contre une ou plusieurs de ces maladies. Cela paraît difficile mais il existe de nombreux aliments délicieux pour les remplacer avantageusement. Santé Nature Innovation vous explique lesquels.
  • Les recherches scientifiques ont démontré que la vitamine D réduit votre risque de cancer, à condition d'en avoir au minimum 40 à 50 microgrammes par litre de sang. La bonne nouvelle, c'est qu'augmenter votre taux de vitamine D est à la fois simple et agréable. Il suffit de prendre le soleil régulièrement, et de manger plus de poissons gras (saumon, sardines, maquereau...), cuits à basse température, et certaines levures.

Tous les détails sur ces sujets, et bien d'autres, sont dans Santé Nature Innovation.

Thierry Souccar, notre spécialiste qui assure la rédaction de Santé Nature Innovation, est lui-même l’un des experts de nutrition et de biologie du vieillissement les plus connus du public francophone. Formé à la biochimie nutritionnelle à l’Université de Californie dans les années 90, il a écrit 15 livres, dont de nombreux best-sellers, et formé des centaines de médecins aux nouvelles possibilités des médecines naturelles.

Dans Santé Nature Innovation, il vous indique comment :

Aider votre corps à guérir avec des aliments sains et les nutriments essentiels

Aider l’organisme à guérir en lui apportant des aliments sains et des nutriments ciblés. Cette science s'appelle la nutrithérapie, et c'est une des branches les plus prometteuses des médecines naturelles. La nutrithérapie s'est tellement développée ces dernières années que les chercheurs avant-gardistes la considèrent comme la médecine qui va révolutionner le troisième millénaire.

Pour saisir tout l'intérêt de la nutrithérapie aujourd'hui, il faut d'abord savoir que, depuis 1950, le régime alimentaire des populations occidentales s'est dramatiquement appauvri.

Les légumes et les fruits frais consommés aujourd'hui par les populations des pays industrialisés n'ont plus la même richesse nutritionnelle qu'autrefois. Donald R. Davis, chercheur associé à l’Institut de Biochimie de l’Université du Texas, à Austin, a analysé les données collectées par le Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis en 1950 et 1999 sur le contenu en nutriments de 43 fruits et légumes cultivés. Et voici ce qu'il a découvert :

  • La teneur en six nutriments sur treize avait diminué dans ces produits ;
  • La teneur en trois minéraux, le phosphore, le fer et le calcium, avait baissé de 9 à 16 % ;
  • Celle en protéines avait baissé de 6 % ;
  • Celle en riboflavine avait baissé de 38 % et celle en acide ascorbique (précurseur de la vitamine C) avait baissé de 15 %.

Et ce n'est pas étonnant : les sols, autrefois riches en minéraux, ont été épuisés par les méthodes modernes d'agriculture intensive.

Le résultat est que pour recevoir ne serait-ce que les apports minimums quotidiens en nutriments essentiels (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés), consommer « 5 fruits et légumes par jour » reste de très loin insuffisant.

Cette situation explique que, selon une récente étude réalisée par l’Institut de Veille Sanitaire auprès d’un millier de personnes, entre 3,7 millions et 7,1 millions de Français souffrent de malnutrition.

Pas en 1850. Aujourd'hui, en 2012.

De nombreux cas de diabète, d'hypertension, de dépression sont donc aggravés par le manque de nutriments et par la consommation d’aliments néfastes à la santé. Mais malheureusement, souvent par manque de formation, les médecins actuels essayent de « soigner » ces maladies par des médicaments chimiques qui épuisent encore plus les réserves de l'organisme.

Et pourtant, les conclusions des recherches actuelles sont formelles : beaucoup de maladies pourraient être prévenues, soignées, et parfois même guéries, simplement en changeant son alimentation, et en corrigeant les carences nutritionnelles dont vous souffrez. Et vous avez la garantie de ne risquer aucun effet indésirable.

Pas d'effets indésirables

Les médicaments chimiques peuvent être efficaces mais qui, malheureusement, provoquent souvent des effets néfastes sur les autres parties de votre organisme.

Par exemple, l'aspirine est efficace contre beaucoup de douleurs... mais elle abîme la paroi de l'estomac. Elle peut provoquer de graves saignements, parfois même des ulcères dans votre système digestif.

La cortisone réduit les inflammations, mais elle stimule les infections. A long terme, elle provoque de l'ostéoporose, du diabète, des dérèglements hormonaux, des gonflements sur le visage et des problèmes de peau.

Les antibiotiques vont tuer certains germes... mais ils ravagent la flore intestinale. Ils affaiblissent le système immunitaire, et peuvent être toxiques pour le foie et les reins. Ils favorisent le développement de levures qui peuvent infecter la bouche (muguet ou candidose) et les mycoses au niveau de l'appareil génital.

La médecine naturelle, au contraire, exerce ses bienfaits sur l'ensemble de votre corps, et de votre être.

En général, un produit naturel qui fait du bien à un endroit fait du bien à de nombreux autres niveaux. Lorsque, par exemple, vous prenez de la vitamine D pour renforcer vos os, des scientifiques pensent aujourd'hui avoir la preuve que vous réduisez en même temps votre risque de cancer. Les oméga-3, qui réduisent le risque cardiovasculaire, améliorent aussi le moral (effet anti-dépresseur) et réduisent la dégénérescence maculaire.

Mais attention : ces substances, même si elles sont naturelles, ne doivent jamais être utilisées imprudemment. Dans tous les cas, et en particulier si vous êtes sous traitement médical, vous devez demander l'avis de votre médecin avant d'entreprendre un nouveau traitement. Parce que la plupart des produits naturels contiennent malgré tout des principes actifs.

Ils n'ont pas d'effet indésirable, mais le risque d'interaction et surdosage est toujours présent.

C'est pourquoi Santé Nature Innovation vous guide pour utiliser, de façon ciblée, des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés :

  • En cas de rhume, par exemple, vous pourriez essayer de prendre de la vitamine E et du zinc ;
  • Maux de tête et migraines : le magnésium et la vitamine B2 peuvent faire une différence importante ;
  • Hypertension : augmentez vos apports de potassium et diminuer ceux de chlorure de sodium ;
  • Perte de cheveux : la vitamine D, la glutamine, la cystine pourraient vous aider ;
  • Fonctions mentales : évitez le déclin cognitif lié à l’âge avec deux substances naturelles, l’acétyl-L-carnitine et la choline.

Et si vous prenez des médicaments contre le cholestérol (statines), pensez à prendre de la coenzymeQ10 pour augmenter votre énergie cellulaire, renforcer vos tissus musculaires (en particulier votre coeur), et lutter contre les pertes de mémoire (effets secondaires fréquent des statines).

Ce ne sont que de petits exemples. En lisant Santé Nature Innovation, vous recevrez au fur et à mesure qu'elles sont publiées, les nouvelles découvertes de la nutrithérapie concernant les maladies les plus variées : des maladies cardiovasculaires au cancer, en passant par les problèmes de prostate, de ménopause, les maux de tête, les acouphènes, l'insomnie, Parkinson, Alzheimer, les problèmes gastriques et les problèmes de peau. Tous les domaines de la santé sont concernés.

Mais attention : n'allez pas croire que la santé naturelle moderne consiste à vous imposer des régimes contraignants, des nourritures sans saveur et difficiles à avaler. Bien au contraire, les recherches les plus récentes prouvent par exemple que, avant même d'envisager de prendre le moindre complément alimentaire naturel, vous rendriez déjà un grand service à votre corps en mangeant tout simplement plus de... bonnes graisses :

Surtout ne supprimez PAS les graisses de votre alimentation !

Depuis 40 ans, les pouvoirs publics essaient de persuader la population que les graisses alimentaires sont l'ennemi public n°1.

Cette allégation n'est pas confirmée par les recherches scientifiques les plus récentes. Au contraire, elles indiquent que vous devez, selon toute probabilité, augmenter votre consommation de bonnes graisses !

Huile de colza, huile de lin, poissons gras, noix, mâche, potiron et pourpier contiennent des graisses qui réduisent la mortalité cardiovasculaire. Si vous manquez de ces graisses, vous augmentez votre risque de maladie et de dépression. Plusieurs huiles font même baisser votre taux de cholestérol.

De plus, dans le cadre d'un régime amaigrissant, consommer des graisses est indispensable pour vous donner un sentiment de satiété, nécessaire pour perdre du poids. Si vous souffrez de la faim, votre corps se met en « mode famine » : il ralentit son métabolisme pour économiser des calories, ce qui vous fait garder vos kilos en trop.

Il est vrai que, à première vue, vous allez penser que ces recommandations sont étonnantes. Et pourtant : en lisant Santé Nature Innovation, vous vous apercevrez que l'essentiel de ce qu'on lit et entend depuis quarante ans sur les graisses est totalement contraire à la vérité scientifique.

Savez-vous que la population américaine n'a cessé de diminuer sa consommation de graisse depuis 1975 ? Cela n'a nullement empêché une explosion des problèmes d'obésité, de maladies cardiovasculaires, de diabètes, de cancers...

Aujourd'hui, la recherche la plus en pointe sur les corps gras a démontré leur effet bienfaisant, et indispensable à de nombreux processus biologiques. En lisant Santé Nature Innovation, vous apprendrez à choisir vos huiles et à adapter votre façon de cuisiner pour que les graisses que vous consommez vous fassent gagner des années de longévité avec un corps et un cerveau en pleine forme.

Mais Santé Nature Innovation contient bien d'autres informations réjouissantes pour votre santé :

Soignez-vous... en vous régalant

Vous trouverez dans Santé Nature Innovation des recettes déliceuses qui ralentissent le vieillissement.

La recherche en nutrition moderne a démontré que de nombreux aliments vous font vieillir, en causant plusieurs types de réactions gravement néfastes pour vos cellules et vos organes (en particulier vos artères et votre cerveau) :

  • l'oxydation, qui entraîne la mort cellulaire et des dommages sur l'ADN (source de cancers) ; elle est causée par la consommation d'aliments qu'il est pourtant facile d'éviter ;
  • la glycation : des protéines et des sucres – fructose et glucose – se combinent pour former des corps durs qui rigidifient vos organes. C'est un peu comme quand vous faites cuire un œuf trop longtemps : il n'est pas possible de revenir en arrière. Les dégâts sont irréversibles. La glycation se produit notamment lorsque vous mangez le « grillé » des viandes rôties, et en particulier des barbecues.
  • l'inflammation : lorsqu'elle est chronique, elle tue les cellules cérébrales, ralentit la circulation et peut provoquer le détachement de plaques d'athérome, qui obstruent des vaisseaux plus petits (risques d'infarctus et d'attaques).

Toutes ces réactions sont favorisées par le choix d'aliments inadaptés.

La bonne nouvelle, c'est que, inversement, d'autres aliments ont l'effet contraire : ils protègent vos cellules, maintiennent leurs parois jeunes et souples, soignent vos organes, font épaissir votre peau, et peuvent contribuer à restaurer des fonctions physiques, neurologiques et même psychologiques attaquées depuis des années.

Dans Santé Nature Innovation, vous pourrez découvrir (ce ne sont que quelques exemples) :

  • la délicieuse recette du magret de canard qui reconstitue vos stocks d'antioxydants, pour lutter contre les radicaux libres et l'oxydation ;
  • comment cuisiner le gigot d'agneau pour que seules les bonnes graisses passent dans votre système sanguin ;
  • le dessert aux framboises qui protège contre les maladies cardiaques ;
  • la marinade au citron-vert qui reconstitue vos réserves d'oméga 3 ;
  • les artichauts farcis qui détruisent les cellules cancéreuses ;

Et des centaines d'autres recettes qui vous feront du bien.

Les remèdes cachés dans votre garde-manger

Les conseils de Santé Nature Innovation peuvent parfois être aussi simples que de vous recommander de manger des bananes, des pommes, ou encore des avocats :

Les bananes contre l'infarctus  : les bananes sont une excellente source de vitamine B6 et de vitamine C, de fibres alimentaires et de manganèse. Mais elles contiennent aussi beaucoup de potassium, un élément qui s'est beaucoup raréfié dans l'alimentation des populations occidentales depuis 30 ans. Le potassium est nécessaire pour conserver une pression artérielle normale et un bon fonctionnement du cœur. Manger une banane (pas trop mûre) par jour peut donc aider à prévenir l'hypertension artérielle et à protéger contre l’infarctus.

La pomme contre l'ostéoporose : la pomme contient de la procyanidine B-2, qui joue un rôle clé pour retarder les signes de vieillissement, prévient l'apparition de rides et stimule la croissance des cheveux. Des chercheurs français ont découvert qu'un flavonoïde appelé phloridzine, qui se trouve uniquement dans les pommes, peut protéger les femmes post-ménopausées de l'ostéoporose et peut également augmenter la densité osseuse. De nombreuses études ont également montré que manger des pommes peut aider à prévenir de nombreux types de cancer, l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle et la prise de poids !

Les avocats et le cancer : les avocats sont reconnus depuis longtemps pour leurs propriétés anti-cholestérol et leur capacité à maintenir la santé cardiovasculaire. Mais il y a du nouveau : selon les derniers résultats de recherche du Dr Steven M. D'Ambrosio et ses associés à l'Ohio State University, aux États-Unis, il semble que les composés phytochimiques extraits de l'avocat Haas (variété à peau rugueuse et sombre) sont capables de détruire les cellules cancéreuses par voie orale ainsi que d'empêcher les cellules pré-cancéreuses d'évoluer en cancer.

C'est encore un exemple d'information vitale que vous n'aurez qu'en lisant Santé Nature Innovation.

Nous vous faisons également découvrir les plantes exotiques, que vous pouvez ajouter à votre cuisine et qui peuvent faire des merveilles pour votre santé :

Deux cuillères à soupe de graines de salba, aussi appelées chia, contiennent plus de fibres qu'une dose de laxatif chimique Metamucil et vous apporte 3.050 mg d'oméga-3 - l'équivalent de plus de cinq gélules d'huile de lin, ou de dix gélules d'huile de poisson. Avec sa haute teneur en acide chlorogénique et caféique, ce super-aliment récemment découvert facilite également le métabolisme du glucose et le contrôle du poids parmi ses innombrables autres avantages pour la santé.

Des études ont montré que l'ashitaba (un légume à feuilles vertes d'Extrême-Orient) peut contribuer à améliorer la santé ainsi qu'aider à traiter un certain nombre de problèmes médicaux. Il s'agit notamment de l'immunité affaiblie par les infections bactériennes et virales, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, des douleurs musculaires, et du diabète de type 1 et de type 2. Il favorise également la détoxification du sang, du foie et des reins.

Encore une fois, ce ne sont que de rapides exemples, car je n'ai absolument pas la place de vous en dire plus ici. Mais vous pouvez recevoir chez vous, chaque mois, un numéro entier de Santé Nature Innovation rempli à ras bord d'informations capitales pour votre santé, en vous abonnant aujourd'hui.

Santé Nature Innovation ne censure aucune recherche médicale

Mais attention, la lettre Santé Nature Innovation n'est pas faite pour tout le monde.

S'abonner à Santé Nature Innovation, c'est un acte de résistance, et soutenir l'initiative de spécialistes de la santé naturelle en faveur du droit des patients de se soigner autrement.

Une partie de votre abonnement sera reversée à l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, un organisme européen sans but lucratif qui se bat contre les nouvelles réglementations qui visent à restreindre l'accès des patients aux médecines naturelles.

Publication libre et indépendante, Santé Nature Innovation est totalement rebelle au « médicalement correct » quand il relève du dogme et pas de l’objectivité scientifique. Vous y trouvez des articles objectifs sur toutes les branches de la recherche médicale actuelle « alternative », comme les travaux de l'Institut Linus Pauling sur les intraveineuses de vitamine C contre les maladies cardiovasculaires et le cancer.

Bref, nous parlons ouvertement des recherches qui sont aujourd'hui menées dans une extrême discrétion par des médecins peut-être trop en avance sur leur temps. Et nous savons que cela peut choquer certains.

Mais nous considérons comme tout aussi important de protéger nos lecteurs contre les fausses rumeurs :

Protégez-vous contre les médias en mal d'audimat

Pas un jour ne s'écoule sans que les médias n'annoncent un danger supposément mortel dans nos assiettes ou nos étagères de salle-de-bain.

Cependant, quand vous apprenez du jour au lendemain qu'un produit utilisé depuis des dizaines d'années sans inconvénient notable est soudainement déclaré comme un poison dangereux à interdire immédiatement, il est indispensable de faire preuve d'esprit critique.

Bien souvent, derrière les gros titres des journaux, se cachent des agences de communication et de « public relations », financées par des lobbies industriels pour détruire des concurrents. Cela peut aussi être des labos cherchant à vendre des vaccins. Ou tout simplement un moyen pour les médias de faire plus d'audience.

C'est pourquoi nous vous donnons une information objective sur l'efficacité réelle des vaccins anti-grippe, ce qu'il faut penser des dangers de l'aspartame ou du Bisphénol-A.

Pour chaque sujet traité, Santé Nature Innovation vous garantit que vous aurez les tout derniers résultats de la recherche scientifique, validés par les médecins les plus en pointe dans le monde entier sur les nouveaux traitements naturels.

Santé Nature Innovation va chercher pour vous dans plus de cent cinquante publications spécialisées les résultats les plus prometteurs, et peut se référer à des spécialistes dans 120 pays. Il vous coûterait plusieurs centaines d'euros de vous abonner à une seule de ces revues scientifiques (sans compter temps perdu à décortiquer les articles : 95 % des publications scientifiques sont dénuées de toute information nouvelle de toutes façons...). Mais les « pépites » qui surgissent régulièrement çà et là dans ces revues sont extraites pour vous par notre équipe et vous sont aussitôt transmises de façon claire et concise.

La même chose est vraie de tous les sujets couverts par Santé Nature Innovation. Vous recevez des informations qui vous coûteraient des centaines d'euros chaque année, que vous auriez besoin de compiler pendant des heures, - si vous deviez les réunir vous-même.

Facile et amusant à lire

Si vous n'avez aucune notion de médecine ni de biochimie, c'est une raison de plus de vous abonner à Santé Nature Innovation : malgré sa rigueur scientifique, notre revue est spécialement prévue pour les personnes qui n'ont pas de formation médicale avancée.

Chaque fois qu'un remède est présenté, Santé Nature Innovation vous indique précisément où le trouver, sous quelle forme le prendre, à quelles quantités, quels intervalles, pendant combien de temps, et les résultats à en attendre. Sans jamais recourir à des mots compliqués.

Encore une fois, ces résultats ne sont pas garantis ; les êtres humains ne sont pas des machines, et toute personne qui vous prétendrait qu'elle a la solution pour vous à 100 % doit malheureusement être considérée comme non fiable.

Toutefois, il n'y a pas de raison valable de vous priver a priori d'une information qui pourrait avoir une importance décisive pour vous. Car la nature regorge de trésors insoupçonnés, et chaque année apporte son lot de nouvelles découvertes.

Vous abonner à Santé Nature Innovation, c'est enfin une façon de soutenir la diffusion de la lettre d'information gratuite Santé & Nutrition que vous recevez dans votre boîte email. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer, abonnez-vous aujourd'hui à Santé Nature Innovation pour des informations complètes sur les maladies. Vous recevrez pour commencer, en signe de bienvenue :

Dossier n°1 : « Stratégie complète contre l'arthrose » : ce dossier vous sera envoyé dans les minutes suivant votre adhésion. Il contient tous les détails sur le régime qui combat l'arthrose et les compléments alimentaires les plus efficaces. Ce dossier vous est envoyé EN PLUS de votre abonnement et sans aucun coût supplémentaire.

Dossier n°2 : « Vaincre le diabète par l'alimentation, la révolution de la nutrition scientifique » : c'est LE dossier révolutionnaire sur le diabète de type 2. Il vous indique un régime particulier pour contrôler le diabète et dans certains cas vous en débarraser définitivement. Découvrez les remèdes anti-diabète cachés dans votre cuisine ; ce dossier, lui aussi, vous est envoyé EN PRIME, et vous ne paierez pas un centime de plus pour l'obtenir.

Dossier n°3 : « N'attendez-pas que votre médecin vous déclare Alzheimer » : ces précautions sont une solution réelle contre la maladie ». Alors que la médecine conventionnelle est totalement démunie face à cette maladie dramatique qui prend des allures d'épidémie, ce dossier clé de notre collection est un indispensable à avoir chez toutes les personnes qui souhaitent se prémunir contre l'Alzheimer. Il vous est envoyé lui aussi sans surcoût pour vous souhaiter la bienvenue dans le cercle exclusif des lecteurs de Santé Nature Innovation.

Dossier n°4 : « Reprenez le contrôle de votre prostate ». Tous les hommes de plus de 30 ans devraient lire ce dossier de toute urgence. Et les femmes qui aiment leur conjoint et leurs amis de sexe masculin, doivent s'en préoccuper elles aussi. Pourquoi? Parce que 90 % des hommes finiront avec des problèmes de santé dans cette zone. C'est une chose trop importante pour qu'elle soit ignorée. Alors si vous avez plus de trente ans, il est temps de commmencer à vous en préoccuper, et à prendre des mesures de prévention. (Comme les autres dossiers ci-dessus, vous recevrez ce dossier dans quelques minutes et vous n'avez rien à payer en plus pour l'obtenir).

Ensuite, vous recevrez chaque mois un nouveau dossier Santé Nature Innovation.

Tarif spécial découverte

Le prix normal de l'abonnement à Santé Nature Innovation est de 3,75 euros par mois, soit 45 euros par an.

Mais en vous abonnant aujourd'hui, vous bénéficiez du prix spécial découverte à 2,45 euros par mois seulement pour votre première année. Cela représente une réduction de 36 % par rapport au tarif normal.

Notez qu'il n'est possible d'offrir un tarif aussi bas que parce qu'un grand nombre de personnes généreuses ont accepté de payer plus, ce qui nous permet de diffuser nos informations à plus grande échelle.

Ce tarif spécial découverte à 2,45 euros par mois, pour la première année, vous donne droit à tout ce qui a été cité dans cette présentation, y compris les quatre dossiers spéciaux de bienvenue, que vous recevrez immédiatement après avoir validé votre abonnement.

Les années suivantes, votre abonnement sera renouvelé au tarif réduit garanti de 39 euros par an, soit encore une réduction de 13 % par rapport au prix normal, sauf opposition de votre part. Bien entendu, vous pouvez résilier votre abonnement à tout moment, sans frais et par tout moyen (téléphone, email, fax, courrier… vous trouverez toutes nos coordonnées sur notre site Internet). Vous avez notre engagement que ce prix n'augmentera pas, et que vous ne manquerez jamais aucun numéro de Santé Nature Innovation.

Notez que le montant annuel de l'adhésion à Santé Nature Innovation est largement inférieur au prix que vous devrez payer pour une seule consultation chez la plupart des thérapeutes. Mais nous préférons éviter que des personnes s'abonnent uniquement pour profiter du prix avantageux de la première année, et des dossiers de bienvenue que nos offrons.

Nous souhaitons en effet développer une relation de long terme avec nos lecteurs. Le principe même de la santé naturelle est d'agir en prévention, par des modifications du mode de vie, et c'est pourquoi il est important de suivre Santé Nature Innovation de façon régulière, sur le long terme, pour en retirer tous les bienfaits.

Pour vous abonner maintenant, cliquez sur le lien suivant : Je m'abonne. Vous pourrez vérifier les conditions d'abonnement avant de valider votre paiement.

Bien cordialement,

Jean-Marc Dupuis


PS : si vous hésitez encore, pensez bien au fait que Santé Nature Innovation vous fera réaliser d'importantes économies en vous indiquant les remèdes naturels cachés... dans les étagères de votre cuisine. Attention, encore une fois, il peut y avoir des contre-indications donc consultez toujours votre médecin avant de changer de régime ou de prendre des produits nouveaux, y compris s'ils sont naturels :

Diabète : le clou de girofle et la cannelle ralentissent l'absorption du sucre par vos muqueuses ; vous limitez ainsi votre pic de glycémie après le repas en les ajoutant à vos desserts. L'acide alpha-lipoïque protège les diabétiques contre les problèmes cardiaques et neurologiques (250 à 500 mg/jr).

Vieillissement et détoxification : avocat cru, melon, asperges, pamplemousse, courge, patate avec la pelure, fraises, tomate crue, orange, cantaloup, chou-fleur, brocoli, pêche, oignon, courgette, carotte crue, épinards crus sont source de glutathion, une protéine dont on manque en prenant de l’âge et qui détoxifie les cellules.

Maladies cardiovasculaires : la carotte accroît l’immunité grâce au bêta-carotène qu’elle renferme en grande quantité. Le jus de carotte frais (par extracteur) est particulièrement efficace (250 ml donnent 24 mg de bêta-carotène).


PPS : voici des exemples de témoignages reçus par nos lecteurs ces dernières semaines. Je ne vous les transmets pas pour me mettre en valeur, mais simplement pour vous montrer que, vraiment, les personnes qui lisent nos publications sont satisfaites, et j'espère que vous le serez aussi :
Santé Nature Innovation me permet d’assimiler progressivement des informations capitales qui s’adaptent non seulement aux dernières nouvelles, mais nous expliquent les fabuleux mécanismes de notre corps. Cela me rassure et me convient totalement.
Zaby28

Bravo, merci et s'il vous plaît, continuez à nous informer je pense que c'est V I T A L !
Maryline Campanella

En appliquant le traitement que vous conseilliez sur mon genou, mes douleurs ont nettement diminué
Jean-Paul D.

Bonjour et merci pour ces courriels et rapports d'informations très très utiles !
Anne-Sophie R.

Si je pouvais rejoindre votre équipe en tant que professionnelle de santé, je serais très honorée. Merci d’être là pour nous.
Elisabeth T., pharmacienne, Nantes.

Je dévore chacune de vos newsletters. Dans vos articles, je trouve toujours le petit plus pour parfaire ma santé.
Philippe Carrere

En quelques mois, les plantes et autres naturels : aloé vera, oméga 3, gingembre, etc... ont été très précieux pour m'aider à me relever de cette léthargie dans laquelle je me trouvais, de plus les inflammations et autres douleurs ont nettement diminuées (…) votre site est une mine! Merci encore.
Elisabeth D.

Je suis étudiant en Naturopathie à Bruxelles et votre site nous a été vivement conseillé.
Jean Dumont

Je suis médecin neurologue, j'ai lu plusieurs ouvrages édités par Thierry Souccar et ça m'a aidé à évoluer, garder un libre arbitre et conseiller mes patients autrement qu'avec les moyens conventionnels.
Isabelle P.

Merci d’exister.
Pierre L.

Vous nous apportez un grand plus dans notre vie de “malades” en route vers la guérison.
André Cornu

Vous êtes fantastiques!!! Merci pour cette information intéressante et passionnante.
Hélène C.

Merci de tout coeur pour vos message qui nous permettent d'améliorer notre santé.
Janine

Cela fait maintenant plusieurs mois, peut-être un an, que je lis, que dis-je... que je DEVORE vos articles !
Christelle D.

Je lis vos dossiers avec gourmandise.
Marie-Annick

Tous les articles sont écrits de façon à aider les gens.
Carine H.

Je tenais à vous remercier pour vos judicieux conseils que je suis à chaque fois avec une grande attention !"
Maxime U.

A travers la voix de Jean-Marc Dupuis, nous avons l'impression d'être moins muselés et moins impuissants.
Marie-Christine Brand

Soucieuse de la santé de mes proches, j'ai l'impression d'avoir été dans une errance web et scientifique pendant de longues années. Mais désormais, Vous NOUS aidez. Vos synthèses nous sont servies sur un plateau. Enfin quelques lumières solides pour être épaulé.
Léa D.

Vos dossiers sont des sources inépuisables de réflexion.
Michèle Roger

Je deviens addicte à votre lettre.
Béatrice M.

Laissez-moi vous exprimer toute ma gratitude quant à l'inestimable trésor que représentent vos lettres.
Roselyne K.

Merci pour votre implication et la générosité de vos partages pour améliorer le bien-être de l'humanité !!!
Hélène C.

Je suis absolument ravie d'avoir découvert votre site qui est une véritable perle. Merci pour les informations essentielles que vous transmettez. N'arrêtez jamais, il y aura toujours des gens pour vous lire. Merci.
Marine M.

Vos conseils sont très judicieux et je lis toujours vos messages avec gratitude.
Fanette

J'ai redécouvert la joie de vivre en bonne santé sans aucune chimie.
Danielle D.

**********************

Sources de cet article :

(1) Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, Lee RL, Lejeune E, Bruyere O, Giacovelli G, Henrotin Y, Dacre JE, Gossett C. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression: a randomised, placebo-controlled clinical trial. Lancet 2001 Jan 27;357(9252):251-6.

(2) Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M, Machacek S, Giacovelli G, Rovati LC. Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthritis: a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study. Arch Intern Med 2002 Oct 14;162(18):2113-23.

(3) Lim EL, Hollingsworth KG, Aribisala BS, Chen MJ, Mathers JC, Taylor R.; Reversal of type 2 diabetes: normalisation of beta cell function in association with decreased pancreas and liver triacylglycerol. Diabetologia, doi : 10.1007/s00125-011-2204-7.

**********************

Si vous n'êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici

**********************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Santé et Nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Santé et Nutrition est un service d'information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr ou bien par téléphone au (33) 1 75 24 14 16.

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 09:15

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

67-02/12 diabète et sport.

La natation, une arme anti-diabète

Par Nathalie Szapiro le 20/12/10
La natation, une arme anti-diabète

La natation et la gymnastique aquatique, pratiquées de façon modérée et avec régularité, sont excellentes pour prévenir les maladies chroniques comme le diabète.

Ce que disent les scientifiques. D'après la Fédération internationale du diabète (IDF), un adulte en bonne santé marchant rapidement trente minutes par jour (ou pratiquant une activité physique d'intensité équivalente) réduit de 40% le risque de développer un diabète.
Si le diabète est déclaré, l'activité physique garde tout son intérêt : elle facilite le contrôle de la maladie, au point que les diabétologues considèrent désormais qu'elle fait partie intégrante du traitement, au même titre que le régime alimentaire. L'Association française des diabétiques souligne que ces bienfaits sont vérifiés "quels que soient l'âge, le pays d'origine, le type de diabète et le profil de la personne".

L'explication. Le sport facilite le travail de l'insuline, chargée de réguler le taux de sucre dans le sang. Or le diabète de type 2 (le plus fréquent, qui touche près de trois millions de personnes en France) est justement dû à une insuline inefficace : l'ordre de faire entrer le sucre du sang dans les cellules reste sans effet.

Les limites. Les activités demandant un effort intense ou irrégulier (squash, tennis, football...) sont à éviter : ils sont source de malaise par hypoglycémie - c'est-à-dire de chute brutale du taux de sucre dans le sang - s'il faut répondre brutalement à une trop forte demande en énergie de la part des muscles.

Et aussi : tous les sports d'endurance (marche rapide, course à un rythme tranquille, vélo sur terrain plat, la course à pied à petites foulées et à un rythme tranquille. Ces activités sont d'autant plus intéressantes qu'elles améliorent aussi le souffle.
Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 08:47

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

37-01/12 blanchir les dents.

Aliments pour blanchir les dents


Cher lecteur

Même les traitements les plus agressifs pour blanchir les dents perdent de leur effet au bout de six mois. Ils coûtent cher, et ils peuvent abîmer l'émail. Alors voici ce que vous devez savoir sur la couleur de vos dents.

La couleur naturelle de l'émail varie du jaune au gris clair. C'est cette substance très dure qui entoure et protège l'ivoire de vos dents, sur la partie de vos dents qui apparaît hors de vos gencives.

L'ivoire est la partie de la dent qui s'enfonce dans la gencive, et que vous pouvez considérer comme « l'os » de la dent. L'émail étant à moitié translucide, il laisse apparaître l'ivoire. C'est donc aussi la couleur de votre ivoire qui va déterminer la teinte de vos dents.

L'émail de vos dents peut se tacher comme un T-Shirt

L'émail des dents est légèrement poreux, ce qui veut dire que de fines particules de vos aliments peuvent y pénétrer, et y rester accrochées. Cela explique la belle couleur violette que prennent vos dents lorsque vous mangez des myrtilles, mais aussi quand vous buvez un vin rouge riche en tanins (du Madiran, par exemple).

Mais en fait, toutes les nourritures qui achent la nappe tachent aussi les dents :

  • Les boissons colorées, comme le café, le thé, le coca-cola, le vin rouge et les jus de fruits de couleur sombre (jus de raisin, jus de cranberry, canneberge dit-on en français) ;
  • les aliments de couleur éclatante comme les mûres, les myrtilles, les cerises, la grenade, les glaces aux fruits rouges, la sauce tomate, la betterave rouge, les sauces au curry, la réglisse. Tous ces aliments contiennent des pigments qui s'accrochent à l'émail et laissent des traces.

Ces traces sont d'autant plus durables que votre émail est poreux.

Ce qui rend l'émail poreux

Tous les aliments acides augmentent la porosité de l'émail, et ils sont malheureusement très nombreux : les viandes, les œufs, les produits laitiers, les huiles végétales, le sucre raffiné, les sodas, les boissons énergétiques, la bière, les édulcorants artificiels, les agrumes.

Pour éviter d'abimer votre émail, évitez de vous brosser les dents dans la demi-heure qui suit la consommation d'aliments acides. Cela laissera le temps à votre émail de rendurcir.

Les sucres des bonbons, des boissons sucrées et même les jus de fruits contiennent du saccharose qui recouvre l'émail. Les bactéries naturellement présentes dans la bouche, en particulier l'horrible Streptococcus mutans, transforment le saccharose en acide lactique, qui déminéralise les cristaux de l'émail, favorisant l'invasion de bactéries dans la dent et sa destruction.

Ce n'est pas la quantité de sucre ingéré, mais la fréquence de l'ingestion de sucre qui ruine le plus vos dents. Chaque fois que vous mangez du sucre, votre émail se déminéralise et reste vulnérable pendant 30 minutes environ. Ainsi, manger continuellement de petites quantités de sucre est bien pire pour les dents qu'une grande quantité en une seule fois.

Vous devez faire particulièrement attention dans les jours qui suivent un traitement blanchissant des dents. À base d'eau oxygénée (votre dentiste ou le salon qui fait l'opération vous parlera de solution de peroxyde d'hydrogène pour faire plus sérieux mais c'est la même chose), ces traitements augmentent la porosité de l'email pendant 48 heures environ.

Les aliments qui font les dents blanches

Mais tous les aliments ne font pas jaunir les dents. En fait, ils sont nombreux à contribuer à maintenir leur couleur de perle :

  • les pommes, les poires, le céleri, les carottes, le chou-fleur, les concombres. Ces fruits et légumes ont assez de fibres pour faire l'effet d'un brossage de dent naturel ;
  • la laitue, les épinards, les brocolis. Ces légumes contiennent un composé qui produit un film qui se dépose sur vos dents et contribue à les protéger des taches. Raison de plus pour commencer le repas avec une salade verte ;
  • les fromages contiennent des graisses et des protéines qui neutralisent les acides alimentaires. Le fromage stimule la production de salive, contient du calcium et du phosphore, qui contribuent à la protection des dents par la reminéralisation de l'émail (formé à 95 % de minéraux).

 

Blanchir ses dents à la maison

Voici deux trucs de grand-mère qui marchent pour blanchir ses dents chez soi, sans risque :

  • frotter vos dents avec l'intérieur d'une pelure d'orange, autrement dit la partie blanche qui se trouve entre l'écorce de l'orange et sa partie charnue. En langage scientifique, le blanc de l'orange s'appelle le mésocarpe et il contient des composés chimiques qui blanchissent les dents. Frottez pendant 45 secondes vos dents et brossez-les une demi-heure après ;
  • Pâte de fraise et de poudre à lever (bicarbonate de soude) : les fraises contiennent un composé qui agit comme un agent blanchissant naturel. Ecrasez une fraise juste mûre et mélangez-la avec du bicarbonate de soude jusqu'à obtenir la consistance d’une pâte. Les fraises sont acides mais la soude neutralise l'acidité. Appliquez cette pâte sur vos dents, laissez agir 20 minutes et rincez. Attendez une demi-heure puis brossez vos dents pour éliminer le sucre naturellement contenu dans la fraise.

Certaines personnes affirment par ailleurs que se frotter les dents avec du charbon végétal ferait aussi blanchir les dents mais je n'ai pas d'avis sur cette question.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

**********************

Si vous n'êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici

**********************

Santé et Nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Santé et Nutrition est un service d'information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr ou bien par téléphone au (33) 1 75 24 14 16.

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 05:42

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

36-01/12 rajeunir, stop au vieillissement.

L'incroyable découverte pour rajeunir


Cher lecteur

Je me souviens de ma stupeur – et de mon ironie – quand j'ai découvert, il y a huit ans, l'existence de la « Life Extension Foundation », cette fondation américaine consacrée à la recherche sur le rallongement de la vie (comme son nom l'indique).

Il s'agit de chercheurs « longévitistes », ou « extensionnistes », qui pensent que des découvertes sur le rajeunissement des tissus grâce aux cellules souches, à la réparation moléculaire, et au remplacement d'organes (par transplantation ou par organes artificiels) permettront un jour aux êtres humains de vivre indéfiniment et en bonne santé, grâce à un rajeunissement complet et continu de leur corps.

Pour moi, c'était clair : il s'agissait de petits malins exploitant la crédulité d'Américains limite sectaires, ou alors d'un milliardaire un peu fou finançant des expériences sur la congélation de vieillards, etc.

Il m'a donc fallu beaucoup de temps, et de lectures, pour changer d'avis. Aujourd'hui, je dois bien reconnaître que des découvertes TRES intrigantes sont faites dans le domaine du « rajeunissement », qui peuvent intéresser tout le monde, y compris les personnes qui n'ont pas l'intention de rester éternellement parmi nous...

Je vais vous parler dans un instant d'une des techniques les plus prometteuses, et au fond simples, de rajeunissement des cellules de votre corps. Il s'agit de la réactivation de la télomérase.

Mais avant ça, un mot sur la « médecine anti-âge » aux Etats-Unis.

Peu d'Européens, et encore moins de Français, se doutent de la guerre généralisée, industrialisée, que les Américains, ou du moins les couches moyennes et supérieures de la population, livrent actuellement contre le vieillissement.

Des entraînements dignes d'athlètes de haut niveau

Des salles de fitness, généralement bondées, sont installées dans tous les quartiers. Le moindre hôtel en possède une, équipée de dizaines d'appareils, ouverte 24h/24, et – oui, je suis désolé mais c'est vrai – utilisée en quasi-permanence par les cadres, mères de familles ou grands-parents de passage.

Dans tous les magasins et distributeurs de nourriture, on trouve des aliments « low-carb » (pauvres en glucides) avidement consommés par la population. Au restaurant, vous ne vous étonnez pas de voir vos voisins de table sortir, au début du repas, des sacs de pilules. Ce ne sont pas des médicaments, mais des suppléments nutritionnels en minéraux, vitamines, acides gras essentiels et oligo-éléments, qu'ils utilisent de façon ciblée pour maintenir leurs organes en bonne santé.

Et il faut bien reconnaître que les effets sont là.

Sur les plages de Floride et de Californie, vous voyez passer continuellement des groupes de retraités de 70 à 85 ans, accompagnés de leur « coach ».

Torse nu, en petits shorts, ils enchaînent sprints, séries de pompes, exercices d'abdominaux, roulades avant et arrière. Ils s'envoient des ballons de gymnastique (lestés), qu'ils font tourner autour d'eux-mêmes pour développer leurs réflexes, leur rapidité... et leur masse musculaire.

Cette quête de l'éternelle jeunesse peut paraître excessive. Mais tout ce monde est agité en ce moment par une découverte étonnante. Selon certains scientifiques, elle pourrait permettre de rajeunir de plusieurs années, sans le moindre effort, et de faire revenir toutes les cellules de votre corps, y compris celles de vos yeux, de votre cerveau, et de votre cœur, des décennies en arrière.

Vivre plusieurs siècles

Beaucoup de lecteurs de Santé & Nutrition connaissent déjà les télomères. C'est très important : il faut savoir ce qu'est un télomère pour comprendre pourquoi, et comment, on peut aujourd'hui littéralement faire rajeunir les cellules de son corps, et ainsi faire rajeunir ses organes de plusieurs années.

A partir du moment où vous pouvez faire rajeunir les cellules du corps, cela signifie que vos organes (cœur, cerveau, poumons, mais aussi peau, yeux, tympans, etc.) peuvent théoriquement se remettre à fonctionner comme il y a des décennies. Attention, j'ai bien écrit « théoriquement » parce que le vieillissement de l'être humain ne se limite pas au vieillissement de ses cellules.

Par exemple, les cellules d'une tumeur cancéreuse, qui se reproduisent à toute vitesse, sont toutes « jeunes » ; mais elles n'en provoquent pas moins le décès si on les laisse proliférer.

Néanmoins, l'expérience a été réussie en laboratoire : des médecins ont traité des souris de telle sorte qu'elles vieillissent prématurément. Au bout d'un mois, leur fertilité avait diminué et elles souffraient de maladies liées au vieillissement telles que le diabète, l’ostéoporose ou la neurodégénération.

Le Dr DePinho et son équipe ont alors donné à ces souris la substance dont je vais vous parler, et qui fait rajeunir. Les testicules ratatinés sont redevenus normaux et se sont remis à fonctionner comme auparavant.

D’autres organes, comme la rate, le foie ou les reins, ont été restaurés. Même le cerveau a retrouvé sa taille normale, alors qu'il avait fortement diminué. Les cellules neurales qui produisent de nouveaux neurones et entretiennent les cellules cérébrales, se sont remises à fonctionner.

Alors, quelle est cette substance miracle ?

Je vais y venir mais, pour que vous compreniez ce dont il s'agit, je dois revenir à cette histoire de télomères.

Tout se joue à l'échelle des chromosomes

Vous savez que vos chromosomes sont faits de filaments d'ADN, généralement en forme de X. Ces filaments d'ADN sont eux-mêmes formés d'acides nucléiques, qu'on appelle des « nucléotides » qui contiennent vos informations génétiques.

Or, l'ADN est une substance qui a tendance à se coller un peu partout, en particulier lorsque passe à proximité un autre bout d'ADN, ce qui cause ensuite des problèmes à la cellule qui peut dégénérer et devenir cancéreuse.

Pour éviter cela, chaque branche du X de vos chromosomes est ornée d'un capuchon protecteur, lui-même fait également de nucléotides, que l'on appelle « télomère ».

Ces télomères protègent donc votre information génétique, au cœur de vos chromosomes, mais ils ont aussi une autre fonction importante : ils aident votre ADN à se répliquer plus facilement, pour permettre la division cellulaire, et donc la naissance d'une nouvelle cellule.

Plus vos télomères sont longs, mieux vos cellules sont protégées contre le risque de cancer, et plus elles peuvent se reproduire facilement et ainsi régénérer vos organes. C'est ainsi que des scientifiques ont émis la théorie selon laquelle, plus vous avez des télomères longs, plus vous restez jeune longtemps, puisque vos organes se renouvellent bien.

Vous me suivez jusque-là ? Très bien. Nous arrivons au problème des télomères, puisque, dans la vie, il y a toujours un os.

Le problème, c'est que, à chaque division cellulaire, vos télomères perdent quelques dizaines ou quelques centaines d'acides nucléiques. Les télomères humains sont programmés pour se raccourcir d’environ 100 paires de bases par division cellulaire.

Ce qui veut dire que, lorsque les années passent, vos télomères deviennent de plus en plus courts.

Vos cellules mettent de plus en plus de temps à se diviser, jusqu'à ne plus y parvenir du tout. Elles entrent « en sénescence », un terme médical poli pour dire qu'elles sont vieilles et rabougries. C'est alors que vous vous apercevez que vos organes vieillissent rapidement.

De plus, vous avez noté que les télomères ont un rôle protecteur pour vos gènes. Lorsque vos télomères raccourcissent, votre matériel génétique est de moins en moins bien protégé. Augmente alors le risque de mutations anarchiques dans vos chromosomes, et le risque de cancer.

On a en outre observé que des télomères courts sont des facteurs de risque d’athérosclérose, d’hypertension, de maladie cardiovasculaire, d’Alzheimer, d’infections, de diabète, de fibrose, de syndrome métabolique, de cancers et influent sur la mortalité globale.

La longueur des télomères a été analysée chez 150 personnes âgées de 60 ans et plus. Celles qui possédaient les télomères les plus courts avaient une probabilité huit fois supérieure de mourir de maladie infectieuse et trois fois supérieure d’avoir une crise cardiaque. Pourquoi ? Parce que les cellules immunitaires ne se répliqueraient plus suffisamment vite pour lutter efficacement contre les infections.

Les cellules deviennent immortelles

Cette théorie du vieillissement cellulaire par l'usure des télomères a été démontrée de façon spectaculaire en janvier 1998 par le Dr Andrea Bodnar, de la société californienne Geron Corporation, et ses collaborateurs.

Ils ont introduit dans des cellules de rétine, des cellules de prépuce, et des cellules vasculaires, une substance qui rallongeait les télomères. Alors que ces cellules meurent habituellement au bout d'un nombre bien défini de divisions, ces cellules traitées ont été cultivées pendant un an en gardant toutes les propriétés qu'elles avaient au premier jour. Autrement dit, le vieillissement cellulaire avait été stoppé. Les cellules étaient devenues immortelles. Oui, j'ai bien écrit I-M-M-O-R-T-E-L-L-E-S.

Ces résultats ont déclenché un vent d'enthousiasme parmi les chercheurs du monde entier, et ont fait dire au professeur de médecine Michael Fossel, de l'université de l'Etat du Michigan (Etats-Unis) lors d'une conférence sur la longévité en 2005, ces paroles surprenantes :

"Les chercheurs ont déjà rajeuni des cellules de la peau en laboratoire et nous pouvons renverser l'ensemble du processus de vieillissement de l'être humain."

"Ce que nous faisons est reprogrammer des cellules pour les forcer à faire ce qu'elles faisaient quand elles étaient jeunes."

"Si nous remettons à l'heure notre horloge interne en rembobinant nos télomères, nous ne savons pas quelle sera alors la limite. Personnellement, je dirais que cela serait probablement quelques siècles, mais je n'en sais vraiment rien".


Il existe de nombreux produits de complémentation nutritionnelle, qui stimulent la production de « télomérase », l'enzyme qui favorise l'allongement des télomères.

La découverte du télomérase fut une telle révolution qu'elle valut à Elizabeth Blackburn et Carol Greider le Prix Nobel de médecine en 2009.

Aujourd'hui, de nombreuses sociétés privées commercialisent des compléments nutritionnels qui favorisent la réactivation de la télomérase.

Pour des raisons légales bien françaises (et européennes), il m'est interdit de vous citer les produits précis sous peine d'être accusé d'en faire la publicité, voire « d'exercice illégal de la médecine » ou de la pharmacie.

Mais, je vous ai dit l'essentiel : "réactivation de la télomérase". Il s'agit là d'une des pistes les plus passionnantes de la recherche actuelle pour ralentir, voire inverser, avec un produit complètement naturel, la décroissance des télomères.

A votre santé,

Jean-Marc Dupuis

**********************

Sources :

*DePinho R. A. et al. ,Telomerase activation reverses tissue degeneration in aged telomere-deficient mice. Nature 469, 102-106, January 2010. Published online 28 November 2010. 8.

Bodnar A. G. et al. Extension of life span by introduction of telomerase into normal human cells. Science 1998 ; 279 : 349-52. 7.

Harley Calvin B. et al., A natural product telomerase activator as part of a health maintenance program. Rejuvenation Research. Online ahead of print: September 7, 2010. Doi: 10.1089/rej.2010.1085. 9.

Jiao Y. et al., Influence of flavonoid of Astragalus membranaceus' system and leaves on the function of cell mediated immunity in mice, Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi, 1999, 19:356-358.

**********************

Si vous n'êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici.

**********************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lec teurs Santé et Nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Santé et Nutrition est un service d'information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr  

Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 06:12

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

35-08/12 besoin en eau.

 

(lanutrition.com)

Quels sont nos besoins en eau en période de forte chaleur

  • Quels sont les besoins réels en eau en cas de fortes chaleurs ?
  • Quelles sont les conséquences du manque d’eau sur les facultés intellectuelles ?
  • Comment s’hydrater si l’on fait de l’exercice en été ?
  • Quelles eaux minérales préviennent les déficits en sodium ?
  • LaNutrition.fr vous en dit plus.

 

Aline PÉRIAULT - Jeudi 26 Juillet 2012

 

Qui manque d’eau ?

L’organisme est constitué de 80% d’eau chez le nourrisson, à 55% chez la personne âgée. Nous perdons en temps normal 1,5 à 2 litres de liquide par jour par la respiration, la sudation, les urines, plus en cas de forte chaleur, d’exercice physique ou de maladie intestinale (diarrhées). Les risques de déshydratation augmentent aux deux extrémités de la vie, chez les nourrissons et les personnes âgées.

Certains médicaments favorisent la déshydratation, comme les diurétiques prescrits pour l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque, les laxatifs, mais aussi les neuroleptiques, les anxiolytiques, les somnifères qui diminuent la vigilance et peuvent conduire les patients à oublier de boire suffisamment.

Comment savoir que l’on est déshydraté ? Il y a trois signes d’alerte qui doivent pousser à boire plus :

- les urines sont anormalement concentrées donc foncées

- on a soif

- les globes oculaires sont enfoncés dans les orbites

 

Trop chaud pour travailler

Le code du travail ne prévoit pas encore de congé canicule. Pourtant c’est prouvé : la déshydratation liée à la chaleur diminue nos performances et altère nos capacités de travail. Les Drs Patrick Ritz et Gilles Berrut du Centre hospitalier universitaire d’Angers ont passé en revue les études menées sur la déshydratation et les fonctions cognitives. Verdict : le manque d’eau nous porte au cerveau. (1)

En 2004, une étude a été menée sur 15 jeunes trentenaires en pleine santé. Pour étudier les effets de la déshydratation, les malheureux ont été privés de toute boisson. Au bout de 13 heures de ce traitement la vigilance et la concentration des cobayes commençaient à diminuer et les assoiffés souffraient de fatigue et parfois de maux de tête. (2)

Les effets de la chaleur sur les capacités de travail intéressent les chercheurs depuis longtemps. Dans une étude de 1986, le Dr Sharma a soumis 8 jeunes hommes en bonne santé à la chaleur. Au fur et à mesure de leur déshydratation, ces cobayes ont vu leur capacité de concentration fondre comme un glaçon en pleine canicule. (3)

Deux ans plus tard, le Dr Gopinathan a suivi 11 hommes eux aussi exposés à des températures élevées. Une perte de poids corporel de 2% liée à la déshydratation qui est survenue sous l’effet de la chaleur a fait chuter leurs performances cognitives : mémoire défaillante, difficulté à faire des calculs simples, déficits d’attention. (4)

Mais pourquoi le manque d’eau affecte-t-il nos facultés mentales ? C’est la question que s’est posée le Dr Margaret Mary Wilson, gériatre à l’université de Saint Louis dans le Missouri. Principaux suspects : nos hormones. L’augmentation de l’arginine vasopressine qui diminue le volume d’urine afin de conserver plus d’eau dans l’organisme pourrait être responsable de ces troubles cognitifs.

 

Combien d’eau faut-il boire ?

En moyenne on recommande 30 mL par kilo de poids corporel, soit 1 litre à 1,5 litres d’eau auxquels s’ajoute l’eau des aliments comme les fruits et légumes (qui apportent en moyenne 1 litre d’eau par jour). A cela, il faut ajouter un demi-litre de plus par jour, pour chaque degré au-dessus de 38°C. Cela peut se faire par de l’eau riche en sodium, du bouillon salé, de la soupe de légumes, des jus de fruits (qui apportent du potassium).

 

Les apports conseillés en eau

 

Nourrissons

0 à 4 mois

680

 

4 à 12 mois

1000

Enfants

1 à 4 ans

1300

 

4 à 7 ans

1600

 

7 à 10 ans

1800

Adolescents et adultes

10 à 13 ans

2150

 

13 à 15 ans

2450

 

15 à 19 ans

2800

 

19 à 25 ans

2700

 

25 à 51 ans

2600

 

51 à 65 ans

2250

 

Plus de 65 ans

2250

Femmes enceintes

 

2700

Femmes allaitantes

 

3100

 

On peut aussi trouver de l’eau dans les aliments. En voici qui en contiennent beaucoup :

- concombre : 96% d’eau

- asperge, laitue, scarole : 94%

- pastèque : 92%

- chou, tomate : 93%

- melon : 90%

 

Sportifs, soyez vigilants

35 degrés à l’ombre. Une séance de sport intensive par cette chaleur peut vous faire perdre jusqu’à 3 litres d’eau par heure, soit 3 kilos. Un seul mot d’ordre : se réhydrater. Oui, mais pas n’importe comment. Une équipe de chercheurs américains a voulu savoir quelle boisson était la plus adaptée pour se réhydrater après l’effort. Verdict : ne négligez pas les liquides riches en sodium.

La première chose dont vous aurez probablement envie en franchissant la ligne d’arrivée est de vous jeter sur la première bouteille d’eau venue pour récupérer les 3 litres qui sont partis en sueur. Problème : le footing d’une heure qui vous a fait tant suer vous a aussi fait excréter jusqu’à 3,5 grammes de sodium. En buvant de l’eau faiblement minéralisée vous allez diluer encore ce qui vous reste de ce minéral. Et vous risquez l’hyponatrémie. Cette carence en sodium, qui concernerait également 30% des personnes âgées admises à l’hôpital dans les périodes de canicule, peut provoquer confusion, somnolence, désorientation et dans les cas les plus graves des convulsions, le comas et la mort. La solution : des boissons riches en sodium. Vous faites d’une pierre deux coups en apportant à votre corps l’eau et le sel dont il a besoin.

Les spécialistes conseillent pendant l’exercice des boissons avec une concentration en sodium comprise entre 20 et 50 mmol/L (environ 460 à 1150 mg/L). Après un exercice important, on peut choisir des boissons dont la concentration en sodium est comprise entre 50 et 100 mmol /L (1150 à 2300 mg/L). Il faut boire à peu près autant d’eau que vous en avez perdu en transpirant (moins il y a de sodium dans votre boisson, plus il faut en boire). (5)

Consultez également l'avis de deux spécialistes en nutrition sportive sur l'hydratation : le Dr Fabrice Kuhn et Julien venesson.

 

Teneur en sodium de quelques eaux minérales

 

Marque

Sodium (mg/L)

Vichy St Yorre *

1708

Vichy Célestins *

1172

La Française

653

Châteauneuf

650

Arvie

650

Quezac

255

Badoit

150

Gerfroy

127

Elvina

126

Carola

114

St Grégoire

108

(*) Un litre de cette eau fournit 3 à 4 fois les apports conseillés en fluor. Risque de fluorose en cas de consommation exclusive sur de longues périodes.

 

On peut manquer d’eau, même s’il ne fait pas chaud

Les chercheurs sont de plus en plus nombreux à penser que les personnes qui ne s’hydratent pas suffisamment tout au long de l’année ont plus de risques que les autres de souffrir de troubles chroniques, en particulier calculs urinaires, constipation, et peut-être maladies coronariennes, caillots veineux, accident vasculaire cérébral.

Alors, pensez-y : après les fortes chaleurs de l’été, l’eau reste une aliment indispensable qu’il faut consommer en quantité suffisante. 

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:00

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

35-07/12 chute du 5ème étage.

Sécurité enfants 19 articles et 20 photos
 

Un enfant de 3 ans survit à une chute de 4 étages

Publié par la rédaction Société, il y a 19 jours.
Dans le dossier
Sécurité enfants du site "aufeminin.com"

Les accidents domestiques sont la première cause de mortalité chez les jeunes enfants. On a appris aujourd’hui qu’un enfant de 3 ans a survécu à sa chute du 4e étage, à Beautor, une commune entre Saint-Quentin et Soissons dans l’Aisne.

Selon les services de secours, un hélicoptère a emmené l’enfant jusqu’à l’hôpital d’Amiens. Sain et sauf, il parvenait à bouger les jambes et les bras mais doit subir davantage d’examens. La même source indique que l’enfant est tombé de la fenêtre de l’appartement où se trouvaient sa mère et son frère. Il aurait chuté par la fenêtre de la pièce voulant attraper un objet qui y était tombé. Un arbuste a amorti le choc de sa chute avant qu’il ne tombe sur le sol. Le bambin a fait quelques pas avant de s’affaler, suite à la douleur.

Sur le site de prévention des accidents domestiques, il est signalé que tous les jours 2 000 enfants de moins de 6 ans sont victimes d’accidents de la vie courante, soit « 740 000 accidents par an ayant motivé une consultation aux urgences ». L’intérieur des maisons représente 80% des risques d’accident domestique pour les enfants de moins d’un an. Cuisine, salle de bain et chambres étant les trois vecteurs les plus à risque. Pour les 1 à 4 ans, il s’agit de la cuisine et du salon. Plus l’âge augmente et plus les accidents s’avèrent plus élevés à l’extérieur du foyer. L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé publie quelques conseils permettant de protéger les enfants. Une « maison tourisk » interactive existe aussi afin de simuler des accidents domestiques. Cette maison en miniature est à découvrir lors d’ateliers organisés par Calyxis, pôle d’expertise du risque. Les ateliers permettent de montrer les dangers de la maison de manière réaliste grâce à des fumées, effets lumineux, arcs électriques, sons… Plus d’information sur le site.

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 09:50

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

35-06/12 prévention/formation.

 

du site "aptitude-prevention.fr"

 

Prévention des accidents domestiques.

Secteur de la petite enfance

PRÉVENIR ET AGIR AU QUOTIDIEN

 

 

2 000 enfants par jour sont victimes d’accidents domestiques.


Il s’agit de la première cause de mortalité infantile.

 

un enfant par jour en meurt !

 

 

 

 


La solution ?
LA PRÉVENTION PAR LA FORMATION :

-La sensibilisation aux accidents domestiques
-La sensibilisation à la sécurité routière
- le maintien de vos compétences concernant les gestes de premier secours (en un an, nous perdons 70% de nos connaissances si nous n’avons pas pratiqué les gestes)



Développez les compétences de vos intervenants et

proposez des services de qualité.



Nous avons conçu des formations courtes, spécifiques à votre métier.
Il est de l’intérêt de tous que l’accident ne se produise pas!

 

Apprenons à reconnaître les situations dangereuses et les éviter.


Lorsque l’accident survient la rapidité d’intervention multiplie les chances de survie.

 

Par exemple, l’étouffement est la première cause de décès chez l’enfant : les premiers gestes doivent être effectués dans la première minute !


Plusieurs communes et agences de services à la personne nous ont déjà fait confiance.


En deux jours nous abordons de façon simple, concrète et dynamique les situations réellement rencontrées par vos intervenants au quotidien.

 

Nous leur présentons des trucs et astuces pour repérer certains dangers en évitant surtout le catastrophisme !


Le but ?


Mieux comprendre pour mieux réagir afin de maitriser le risque d’accident.
Plus d’une centaine de témoignages positifs consécutifs à la formation nous poussent à continuer dans ce sens.




Présentation de la formation:

Prévention des accidents domestiques

Public visé
Cette formation est à destination de toute personne travaillant au contact des enfants et particulièrement les personnels des services à la personne et assistantes maternelles.


Démarche pédagogique
Il s'agit d'une formation essentiellement pratique et conforme aux recommandations de l’INPES et l’INRS.
L'évaluation des acquis se fait tout au long de la formation :
L’apprentissage théorique se fait grâce aux échanges d’expérience et à l’aide de supports vidéo.
Les gestes sont montrés en simulation de situations réelles puis entièrement expliqués dans les détails.
Ils sont ensuite pratiqués par le groupe guidé pas à pas par le formateur, afin d'en intégrer progressivement la technique.


Objectif visé
A l'issue de la formation vous serez capable de :
Reconnaître et prévenir les situations dangereuses
Respecter les consignes de sécurité en voiture.
Apprendre à adopter les bons comportements en cas d’accident.
Être le premier maillon de la chaîne des secours, c'est à dire savoir réagir en cas d'accident, et prendre les mesures nécessaires avant l'arrivée des secours organisés. Puis Secourir


Contenu de la formation
Connaitre les risques spécifiques au monde de l’enfance.
Une partie théorique et concrète aborde la prévention (au domicile et en voiture) et les principaux traumatismes liés aux accidents domestiques.
Une partie pratique aborde les principaux gestes de secourisme appropriés à l’enfant :
L’examen de la victime
L'alerte : Appeler le service de secours adapté à la situation, collecter les éléments nécessaires aux secours et savoir les retransmettre.
Les gestes d'urgence:


1/l’enfants'étouffe.
2/l’enfant est inconscient et ne respire pas.
3/ l’enfant est inconscient et respire.
4/L’enfant saigne abondamment
5/ L’enfant a une forte douleur ou sensation de malaise
6/ L’enfant souffre de brûlures
7/ L’enfant souffre d’intoxications (caustiques ou alimentaire)
8/L’enfant souffre de coupure ou pincement grave


Validation de la formation
Une attestation nominative de formation en prévention des accidents domestiques, sera délivré au candidat ayant participé à l’ensemble de la formation.

Lieu de formation :
Intra entreprise


Durée :
12 heures de face à face pédagogique, soit 2 jours. Consécutifs ou non.


Tarif :
Consulter APTITUDE


Intervenant :
Infirmière et Formatrice secourisme certifiée par l’INRS


Nombre de participants :
10 personnes maximum
5 personnes minimum


Matériel pédagogique utilisé :
Présentation Power point par vidéo projecteur
vidéos
Exercices sur mannequins
Kit de maquillage


Documents remis en fin de formation
1 aide mémoire « prévention des accidents domestiques » et « la sécurité des enfants en voiture

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jeanjean1104
  • Le blog de jeanjean1104
  • : sujet principal: les accidents de la vie courante+des faits divers et des informations médicales
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories

Liens