Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 03:14

Accidents domestiques.

Bonjour.

11/50/14. Info.

Séminaire régional sur les accidents domestiques à Mascara : Développer la culture de prévention

La bibliothèque centrale de l’université de Mascara a abrité, lundi dernier, les travaux du séminaire régional sur la sensibilisation et la prévention des accidents domestiques.

Agrandir la zone Article

La bibliothèque centrale de l’université de Mascara a abrité, lundi dernier, les travaux du séminaire régional sur la sensibilisation et la prévention des accidents domestiques. Cette manifestation est organisée sous le haut patronage du ministère du Commerce, avec la collaboration de la wilaya de Mascara, des services de la direction du commerce et de l’Association de la protection du consommateur et de son environnement. 16 wilayas représentant trois régions du pays ont également été conviées.
Plusieurs interventions et communications figuraient au programme de cette journée d’étude qui a mis en exergue la nécessité impérieuse de la prévention contre les risques encourus par l’utilisation d’appareils domestiques. Les accidents en question, les statistiques relevant de ces risques majeurs, la prise en charge et la prévention contre les accidents domestiques et le dispositif réglementaire mis en place par les pouvoirs publics pour parer à telles catastrophes ont été largement passés en revue par les intervenants qui se sont relayés a la tribune de ce colloque régional.
L’état de traitement des prélèvements, le bilan de la répression des fraudes et du contrôle des pratiques commerciales des sujets qui ont été développés par les conférenciers.
Les risques liés a la mauvaise utilisation de l’électricité et du gaz, des cas des brulés, les statistiques et les informations sur les risques des installations de l’électricité et du gaz défectueuses, ainsi que le rôle du CNTC dans la prévention des accidents domestiques et l’intervention de suivi et de contrôle de l’APCE dans la protection du consommateur, autant de questions qui ont été débattues au cours de cette journée.
Les mesures d’accompagnement pour la protection du consommateur et de l’utilisateur des appareils électroménagers et la conformité des normes de fabrication et du certificat de conformité, des mesures efficaces de lutte contre les accidents domestiques, l’éradication progressive du commerce informel, un indice de développement de la culture de prévention au sein de la culture de consommation, des règles de sécurité autour desquelles les participants a ce colloque se sont penchés pour lancer un appel d’exigence de la certification et du brevet et de l’autorisation de fabrication des appareils utilisés dans nos foyers.
La multiplication des marchés de proximité et de marché couverts concourt à la mise en place de moyens fiables de contrôles de la qualité pour former le consommateur de demain, tel est le message de ce séminaire de sensibilisation qui doit s’étendre a toutes les formes de consommation.
Un laboratoire d’analyse au niveau de chaque wilaya à l’horizon 2019, l’étiquetage nutritionnel, la traçabilité des produits sur le marché, la culture de la consommation et de la garantie au lieu de la culture du prix, des enseignements tirés à l’issue des travaux de ce séminaire régional sur la sensibilisation et la prévention des accidents domestiques dont le coup d’envoi a été donné par Ouled Salah Zitouni, accompagné d’un représentant du ministre du Commerce et des autorités locales civiles et militaires de la wilaya et en présence d’un grand nombre d’étudiants de différentes facultés, lycéens et membres du mouvement associatif et de nombreux acteurs dans le circuit commercial de gros et de détail.
Une exposition de plusieurs entreprises publiques et privées a eu lieu au hall de la bibliothèque centrale du pôle universitaire Sidi Said de Mascara.
A. Ghomchi

Repost 0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 03:03

Accidents domestiques.

Bonjour.

10/50/14.Info.

Un Téléthon animé et convivial

Article exclusif
réservé aux abonn
és Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 17 articles

Publié le 10/12/2014 à 03:53, Mis à jour le 10/12/2014 à 08:28

Téléthon - Castillon-en-Couserans (09)

Dans le stand dégustation, il y avait de quoi satisfaire les gourmands.

Samedi matin, face à l'office du tourisme, dans les trois stands, les bénévoles se sont serrés les coudes pour assurer le succès de ce Téléthon. Sur le stand dégustation, autour de Pierrette, la doyenne, «Jeannot», «Zaza», Élisabeth, Cyril, Denise, Danielle, Thérèse, Jeanine, Robert ont assuré la vente de velouté de potimarron, d'«oreillettes», crêpes, biscuits, café, vin chaud, mais aussi couronnes de Noël et panier garni (fromage, vin, miel, charcuterie…) offert par les commerçants du village. Sur le stand vide-greniers, Natascha s'est également investie, tandis que sur le stand des jeunes sapeurs-pompiers la prévention et la documentation photo étaient mises en avant sous forme de questionnaire : accidents domestiques dans la cuisine, la chambre, la salle de bains, le garage.

L'on pouvait déposer les dons dans une urne prévue à cet effet. Les gagnants des lots sont André Larroque et la boulangerie Escrive. La solidarité s'est pleinement exprimée, 1 800 € ont été récoltés pour le Téléthon. Les organisateurs remercient les habitants du canton pour leur générosité.

La Dépêche du Midi

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 03:14

Accidents domestiques.

Bonjour.

09/50/14. Conseils

Région > Bruay-la-Buissière et ses environs > Houdain

Houdain : Eh oui, la santé, c’est aussi dans l’air… de notre maison

Publié le 07/12/2014

ANNE BARANEK (CLP)

Réagir

La MJVA accueille jusqu’à demain, des ateliers où le consommateur peut remplir son panier d’un chapelet de bonnes astuces pour mieux vivre dans sa maison, sans dépenser plus.

Afin de sensibiliser à l’amélioration de notre santé au sein même de notre habitation, le PACT 62 (protection, amélioration, concertation et transformation) a élu domicile à la MJVA pour plusieurs ateliers baptisés : la santé, c’est dans l’air.

À l’aide d’une maquette et de plaquettes remplies d’astuces, Marie-Rose et Sandrine, conseillères en économie sociale et familiale, renseignent aussi bien sur les polluants présents dans les logements et leurs conséquences sur la qualité de l’air intérieur que sur les droits et devoirs du locataire et du propriétaire. « Le public est réceptif à ces sujets. Il y a énormément d’échanges », se réjouissent les intervenantes.

Deux séances sont encore prévues. Ce lundi 8 décembre, de 9 h 30 à11 h 30, il sera question des accidents domestiques et des dangers des produits ménagers. Mardi 9, de 14 h à 16 h, fabrication de produits ménagers écologiques et économiques. Pour compléter, Opale secourisme propose le 17 décembre de 9 h 15 à11 h 15, un atelier de sensibilisation à la lutte contre les incendies avec une mise en situation réelle.

Ateliers gratuits. Contact et inscription MJVA : 03 21 61 77 90.

La boîte à astuces

Pour l’entretien des éviers et éviter les bouchons : versez y par la bonde, le marc de café de temps en temps, ça nettoie les tuyaux.

Contre les odeurs de poubelle : verser 2 grosses poignées de bicarbonate au fond ! Ca marche aussi pour la litière du chat.

Insecticides naturels : contre les moustiques, des plants de géraniums sur toutes les fenêtres. À la fois écologique et esthétique.

Contre les fourmis, de la menthe ou du vinaigre, elles détestent.

Pour désodoriser une pièce : faire bouillir de l’eau vinaigrée et laisser la préparation 1h minimum au centre de la pièce.

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 03:08

Accidents domestiques.

Bonjour.

08/50/14. Prévention.

Curgy Curgy-Loisirs : santé et prévention des risques

Chutes et risques domestiques expliqués aux seniors. Photo Y. C. (CLP)

Jeudi, un après-midi d’information sur le thème de la santé et la prévention des risques domestiques, a été organisé par Curgy-Loisirs dans le cadre de la Semaine bleue.

U ne trentaine de seniors se sont retrouvées jeudi, à la salle des fêtes, autour du président de Curgy-Loisirs, Jean-François Cullafroz, pour cette conférence sur la santé et la prévention des risques domestiques.

Michel Sébastien, président de l’unité locale de la Croix-Rouge, et Jacky Molard, directeur départemental de l’urgence et du secourisme, ont expliqué que les accidents de la vie courante représentent près de 20 000 décès par an, 50 % s’avérant être des accidents domestiques dont près d’un quart dans la cuisine.

Après avoir dressé un bilan des différents dangers qui guettent quotidiennement les seniors, mais aussi les enfants (prises électriques, produits dangereux, fer à repasser…), MM. Sébastien et Molard ont abordé les mesures à prendre afin de minimiser ces risques, les premières actions de secours à réaliser, ainsi que les formations proposées par la Croix-Rouge.

Émilie Constant, de la Mutualité en Bourgogne, a pris le relais en présentant le programme “Prévention santé seniors”. Ce dernier permet aux plus de 60 ans un bon vieillissement, en les aidant à maintenir le plus longtemps possible autonomie et lien social.

Cet organisme propose six modules : le sommeil, les ateliers du bien vieillir, la mémoire, l’alimentation, les médicaments, l’équilibre ou en êtes-vous. Ce dernier thème, qui a été présenté aux Curgéens, a deux principaux objectifs : stimuler et maintenir les fonctions d’équilibre chez les personnes âgées, mais aussi diminuer l’impact psychologique de la chute en leur apprenant à se relever.

Prévention Santé Seniors Bourgogne : www.sante-seniors-bourgogne.fr

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 03:02

Accidents domestiques.

Bonjour.

07/50/14. Prévention.

Prévenir les accidents domestiques avec un spectacle de marionnettes à Damville

Publié le 07/12/2014 á 22H45

Partager

Réagir

Share on facebook Share on twitter Share on google_plusone_share

Pour découvrir une cuisine avec les yeux d’un enfant de 2 ans

Le service enfance jeunesse de la Communauté de communes du pays de Damville (CCPD) propose plusieurs ateliers de prévention des accidents domestiques, destinés aux enfants ou aux adultes, en partenariat avec l’association Accrochez-nous à la vie.

Pour les enfants, un spectacle de marionnettes Les aventures de Max aura lieu mercredi 10 décembre.

Repérer les dangers

L’animation permettra d’apprendre dès le plus jeune âge à connaître, à vivre avec et à se protéger de l’environnement, sans mettre en place une surprotection qui au final pourrait s’avérer dangereuse.

Les adultes, quant à eux, sont invités à repérer les dangers de la cuisine grâce à un mobilier surdimensionné qui les place dans les conditions du quotidien d’un enfant de 2 ans. Cette action est financée par l’Agence régionale de santé.

Infos pratiques

« Les aventures de Max », mercredi 10 décembre, à 10 h 15 et à 14 h 4 5, pour les enfants de l’accueil de loisirs maternel 3-6 ans de l’Îlot mômes (Damville), de Corneuil et de Sylvains-les-Moulins.

Jeudi 11 décembre, atelier de prévention « Oups ! J’ai agrandi la cuisine », de 9 h 30 à 11 h 30 pour les familles du lieu d’accueil enfants-parents, les professionnels du Relais parents enfants assistantes maternelles, des accueils de loisirs et des temps d’activités pédagogiques ; de 14 h 30 à 16 h 30 pour les professionnels du multi-accueil et les familles des différents services.

Renseignements auprès du service enfance jeunesse, tél. 02 32 62 83 50.

Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 04:29

Accidents domestiques.

Bonjour.

06/50/14. Séniors.

Bien vieillir, mode d’emploi

25-11-2014

Selon des études internationales, 30% de notre vieillissement personnel dépendent de notre hérédité, les 70% restants sont étroitement liés à nos habitudes 1 . Il n’y a donc pas d’âge pour prendre soin de sa santé. Et si notre espérance de vie n’a jamais été aussi élevée, l’enjeu actuel est surtout de pouvoir profiter de ces années en bonne santé, notamment en limitant la perte d’autonomie. C’est pourquoi, les régimes de retraite en partenariat avec l’Inpes lancent un important programme d'information s’adressant aux personnes de 55 ans et plus.

www.reponses-bien-vieillir.fr, un nouveau site répond aux questions des seniors

Reponses-bien-vieillir.fr aborde de manière globale et positive l’avancée en âge. Si la santé est abordée, les internautes trouveront aussi des idées pour penser à soi ou encore partager avec les autres, et sous tous les formats : vidéos, brochures, conseils thématiques…

La web série « Agence des réponses Bien vieillir »

Les internautes pourront aussi suivre les bons conseils de Margot et Paul dans la web série « Agence des réponses Bien vieillir ». Sous forme de 15 mini-sketches, ces deux personnages hauts en couleurs, employés d’une imaginaire « Agence de réponses » aux questions concernant le Bien vieillir, répondent avec humour et pédagogie à chaque cas exposé

Deux brochures sont également téléchargeables


La brochure « Vieillir…et alors ? », conçue autour du plaisir et du mouvement, est destinée aux jeunes seniors (55-75 ans
). Elle prend en compte les dimensions physiologiques, psychologiques et sociales de toutes les évolutions liées à l’avancée en âge : penser à soi, avoir une vie sociale, agir pour son bien-être…





La brochure "Bien vivre son âge" concerne les personnes âgées de 75 ans et plu
s. Ellesouhaite contribuer au renforcement des comportements protecteurs pour lutter contre les accidents de la vie courante et l'isolement.







L’objectif du site internet et de ses outils est d’encourager les seniors à devenir acteur de leur vieillissement en transformant les comportements individuels au quotidien pour une meilleure santé.

Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 02:15

Accidents domestiques.

Bonjour.

05/50/14. Séniors.

Santé des séniors

De nouvelles ressources pour vieillir en bonne santé

L’Inpes en partenariat avec les régimes de retraite a mis en place un important programme d’information s’adressant aux personnes de 55 ans et plus, mais aussi aux professionnels. Décliné sous forme de brochures, websérie ou site Internet, ce programme propose de nombreuses réponses et idées pour bien vieillir. Si le thème de la santé est couvert, les intéressés trouveront aussi des conseils pour penser à soi ou encore partager avec les autres.

Aujourd’hui, on ne parle plus de vieillir mais de bien vieillir, c’est-à-dire vivre son vieillissement de manière épanouie et heureuse. Comme le souligne l’Organisation mondiale de la santé, c’est le processus qui vise à optimiser les chances d’une bonne santé physique, sociale et mentale, et à permettre aux personnes âgées de prendre une part active dans la société, sans être victimes de discrimination, et de jouir d’une vie indépendante et de bonne qualité. Le dispositif mis en place par l’Inpes et les régimes de retraite entend aider les seniors à profiter pleinement de ces années et à outiller les professionnels pour déployer des initiatives de prévention et promotion « Bien vieillir ».

Toutes les réponses pour bien vieillir

Le vieillissement dépend pour une large part des habitudes de vie et notre espérance de vie n’a jamais été aussi élevée. L’enjeu actuel est donc de pouvoir rester en bonne santé, notamment en limitant la perte d’autonomie. Ceci passe notamment par une prise de conscience des relations entre comportements du quotidien, mesures de prévention et vieillissement personnel. Il s’agit de renforcer les compétences des personnes âgées pour prolonger leur autonomie, et soutenir santé et qualité de vie le plus longtemps possible, dans une approche globale et positive.

  • Le site reponses-bien-vieillir.fr met en scène les comportements à adopter pour un vieillissement en bonne santé. L’internaute pourra y suivre Margot et Paul dans une websérie. Cette dernière compte 15 épisodes de quatre minutes déclinant l’ensemble des thématiques du bien vieillir (alimentation, activité physique, activité cérébrale, vie affective, santé, utilité sociale, rythmes et sommeil, estime de soi). Ces deux personnages, employés d’une imaginaire « Agence de réponses Bien vieillir », répondent avec humour et pédagogie à chaque cas exposé. Pour aller plus loin, l’internaute y trouvera également des conseils ainsi que les brochures Vieillir… et alors ? et Bien vivre son âge.
  • Destinés aux jeunes retraités, la brochure Vieillir… et alors ? prend en compte les dimensions physiologiques, psychologiques et sociales de toutes les évolutions liées à l’avancée en âge. Elle livre à travers recommandations pratiques et conseils toutes les clés essentielles pour bien manger et bouger, garder son cerveau en éveil, mais aussi pour penser à soi, partager et rester connecté, sans oublier comment adopter des comportements protecteurs pour son corps et sa santé.
  • La brochure Bien vivre son âge s’adresse aux personnes âgées de 75 ans et plus, car avec l’âge, le corps évolue et de nouvelles situations apparaissent auxquelles il est nécessaire de s’adapter. Riche en informations pratiques, en astuces et en paroles de professionnels de santé, elle aborde le lien social et intergénérationnel, les fonctions cognitives, l’alimentation, l’activité physique, le partage avec les autres ou encore la prévention de la santé, et invite à prendre le temps de penser à soi. L’optimisme, état d’esprit qui permet de franchir les étapes et de profiter de la vie, est le fil conducteur de ce document.

A noter : Ces deux brochures sont disponibles sur reponses-bien-vieillir.fr et sont également diffusées par l’Inpes et les caisses de retraite.

Soutenir l’action des professionnels

En parallèle de ce dispositif de sensibilisation des seniors et de leur entourage, un guide méthodologique des actions collectives « Bien vieillir » a été co-construit avec les régimes de retraite. Ce guide d’aide à l’action prend en compte l’ensemble des déterminants individuels, sociaux et environnementaux et répond à trois objectifs :

  • apporter un socle commun de connaissances à tous les professionnels du champ du « Bien vieillir »,
  • fournir des réponses méthodologiques et pratiques pour mettre en œuvre et évaluer les actions,
  • harmoniser les pratiques des régimes de retraite et des associations dans le champ des actions collectives de prévention, et ce aux niveaux national, régional et local.

Immédiatement opérationnel, le guide propose des questionnaires, fiches synthèse et fiche bilan en libre accès sur le site de l’Inpes. Au total, plus de 30 outils participants et intervenants sont disponibles en téléchargement pour une utilisation adaptée à différentes thématiques.

Mieux comprendre les comportements, attitudes et connaissances en santé des personnes âgées de 55 à 85 ans, c’est l’objectif de l’ouvrage Les comportements de santé des 55-85 ans. Analyses du Baromètre santé 2010. Il aborde les thèmes de la dépression, des pratiques addictives, des accidents de la vie courante, de la consommation des soins et de la nutrition chez les personnes âgées. Cet outil de travail s’adresse à l’ensemble des acteurs en lien avec les populations âgées – élus, décideurs professionnels de santé, aidants proches ou bénévoles.

Pour en savoir plus

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 04:40

Accidents domestiques.

Bonjour.

04/50/14. Info.

06/12/2014 05:05 | Chatellerault | AVAILLES EN CHATELLERAULT | Imprimer |

Un chèque pour Asavie

Daniel Pineau remet le chèque à Sylvie Martinet.

TINLAND Pascale

Daniel Pineau, président du club « Courir à Châtellerault », vient de remettre un chèque de 565€ à l'association Asavie, présidée par Sylvie Martinet. « Nous pratiquons la course à pied et nous organisons deux courses importantes par an: le Feu au lac en février et le semi-marathon de Châtellerault le lundi de Pâques, explique Daniel Pineau. Nous organisons également deux courses de 6 et 9 km en forêt de Châtellerault au profit d'une bonne cause et, cette année, nous avons fait le choix d'Asavie. Les gens donnent ce qu'ils veulent. Ils reçoivent un lot symbolique. Nous avons eu 113 participants. » La course était sponsorisée par la Stef, une plateforme logistique, et les éditions Hachette.

« Avec ces 565€, nous allons pouvoir aider trois enfants, indique Sylvie Martinet. Nous apportons une aide matériel avec, par exemple, un fauteuil roulant, l'aménagement d'un local, bureau ou salle de bain... Nous pouvons aussi aider à payer une concession et la pierre tombale d'un enfant. Aux enfants, nous offrons des moments de bonheur comme une sortie au laser game et un repas pizza. Nous avons payé une initiation à l'équitation à un enfant handicapé. C'est devenu son métier avec un travail adapté. Nous apportons une aide aux soins et à l'hébergement. »
L'association travaille dans le domaine de la prévention des accidents domestiques. « Nous intervenons à Availles dans le cadre des activités périscolaires. Nous avons initié les animateurs de la MJC des Renardières, qui vont faire une opération "Attention aux doigts", sensibilisation des risques des accidents domestiques. »

Ce samedi, à partir de 20h30, au cinéma de La Roche-Posay, soirée théâtre avec la Troupe du théâtre d'Availles, qui interprétera la pièce « Les copropriétaires », une comédie de Gérard Darier.
Jusqu'au dimanche 14 décembre, à l'Espace Mose, à La Roche-Posay, expo-vente des oeuvres des bénévoles.

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 04:33

Accidents domestiques.

Bonjour.

03/50/14. Info.

Accident de la vie domestique

Forum de prévention des accidents de la vie domestiques

Par :

le :


La 3e édition du Forum de prévention des accidents de la vie domestique se tiendra les 12 et 13 décembre à Orgeval. Alors que les accidents de la vie courante demeurent la troisième cause de mortalité en France, sensibiliser les habitants est plus que jamais une priorité.

Après Andrésy en 2012 et Vernouillet en 2013 (350 visiteurs), le Forum de prévention des accidents de la vie domestique se déroulera cette année à Orgeval, au sein du complexe sportif Saint- Marc. Le programme s’inscrit dans la continuité des années passées, avec un large panel d’ateliers (animations pour adultes et enfants, formation aux gestes de premiers secours, atelier sur la gestion du stress, etc). Une conférence sur l’adolescent et le virtuel sera également proposée, ainsi qu’un spectacle conçu par la Compagnie des Contraires.

Alors que la journée du vendredi s’adressera tout particulièrement aux professionnels et au public scolaire, le samedi 13 décembre sera quant à lui dédié au grand public et à toute la famille, avec la participation de nombreux partenaires spécialisés dans la prévention des risques liés aux accidents domestiques.

>> Forum de prévention des accidents de la vie domestique - 3e édition

Entrée libre

Samedi 13 décembre de 9h à 17h

À « La Mosaïque » - Complexe sportif Saint-Marc - Allée Marcel-Cotard à Orgeval.

Pour en savoir plus : 01 39 70 25 70 ou j.bournat@agglo2rs.fr

Villes concernées:

Rubrique:

Réforme territoriale

Le président de la CA2RS fera-t-il voter son conseil communautaire sur le projet de méga-intercommunalité ?

Réforme territoriale

Pierre Morange se prononce contre la méga intercommunalité !

Annonces

A l'Une du J2R, numéro 119 : "Les intercommunalités, où allons nous ? "

Réforme territoriale - analyse

L’élargissement des intercommunalités dans la Vallée de la Seine, contrainte ou opportunité ?

Réforme territoriale

Ph. Tautou : "Je ne suis pas là pour vous vendre une intercommunalité à 400 000 habitants..."

Réforme territoriale

Elargissement de l'interco', "une contrainte" selon Ph. Tautou

Finances et fiscalité de la CA2RS

Tautou : "Je n’avais pas de vision globale sur la situation financière de l’Agglo..."

Interco

2016 : fin de l'interco des Deux Rives

Santé publique

Sauve qui peut la vie : agir contre l’écocide !

La mémoire des 2 Rives

Le Pincerais, notre ancienne région de Poissy et Saint-Germain-en-Laye à Bonnières

WebTélé 2 Rives

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 04:30

Accidents domestiques.

Bonjour.

02/50/14 Algérie.

Par A.O.T. | 6 Décembre 2014 | 312 lecture(s)

… Exposition et conférence au menu à Iferhounène…

En l’absence d’associations en charge des handicapés dans la région, c’est au Centre de formation professionnelle d’Iferhounène, un chef-lieu de daïra, situé à cinquante kilomètres de Tizi Ouzou, qu’est revenu l’honneur de célébrer, avant-hier, jeudi, la journée mondiale du handicapé. Près d’une centaine de personnes entre élèves du centre, enseignants, handicapés et leurs parents étaient venus assister aux festivités organisées à cette occasion. Même si la manifestation n’a duré qu’une seule journée, elle aura eu le mérite de cerner les problèmes des handicapés, lesquels ont témoigné de leurs souffrances et leur combats quotidiens. «Les personnes souffrant d’handicap ont besoin qu’on s’y intéresse chaque jour, tout au long de l’année et non un jour par an», souligne avec pertinence un parent d’handicapé. Ainsi, aux côtés de l’exposition murale où l’on pouvait voir des images de handicapés, à la limite du supportable, des objets réalisés à la main étaient étalés sur des tables. C’est ainsi que nous apprenons que ces belles couettes et tous ces objets de literie ou de décoration sont l’œuvre de Mme Ouardja Naïma, handicapée moteur et chanteuse, originaire de la région. D’autres femmes de la région n’ont, malheureusement, pas répondu à l’invitation pour des raisons propres et n’ont pu, de ce fait, présenter le produit de leurs mains. Durant la matinée, une conférence sur le thème du jour a été animée par un médecin spécialiste de la médecine du travail. Le conférencier s’est étalé sur plusieurs volets concernant les personnes en situation d’handicap. Il a, par ailleurs, défini le handicap dans une longue allocution. Il parlera alors du «handicap physique», comprenant les maladies musculaires, les amputations et toutes les maladies qui empêchent la personne de vivre normalement. Il évoque également le «handicap mental» dont on parle peu et qui comprend les maladies psychiatriques et congénitales (autisme). Le médecin passe, ensuite, aux multiples causes de l’handicap, citant les accidents, les mariages consanguins, les maladies congénitales, le diabète de la mère et autres, avant de s’attarder sur la prévention qui doit être de mise à tout instant. Les accidents domestiques (eau bouillante, électrocution) qui affectent souvent des enfants, ou de travail qui demandent «une prise en charge sociale lourde», avec les coûts directs (frais de soins, etc.), ou les coûts indirects (baisse de la productivité d’un ouvrier handicapé) sont autant de conséquences qui induisent des souffrances au malade et à son entourage. Le film «our kath agma inetedh» de Ahcene Ait Sai, dont le rôle principal est campé parChallane Tahar, un handicapé, a été projeté durant l’après midi. Un débat auquel ont pris part les présents a clôturé cette journée qui, nous l’espérons, attirera l’attention de ceux qui peuvent se pencher sur les problèmes que vit cette frange de la population.

A.O.T.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jeanjean1104
  • Le blog de jeanjean1104
  • : sujet principal: les accidents de la vie courante+des faits divers et des informations médicales
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories

Liens