Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 08:01

Accidents domestiques.

 

Bonjour.

 

Intoxications alimentaires et médicamenteuses 31-01/12.

 

INTOXICATION PAR LES MEDICAMENTS ET LES ALIMENTS : ATTENTION AUX ACCIDENTS DOMESTIQUES

  • Écrit par Issaka Saïdou 
  •                                                     
  • mardi 10 juillet 2012 10:40             

 

 

Des « accidents domestiques », c'est ainsi qu'on peut les appeler. Et c'est nous-mêmes qui les provoquons souvent ! Consciemment ou inconsciemment. Une erreur ou un abus dans la prise d'un médicament, une indigestion due à un aliment infecté, ou une imprudence dans la manipulation de certains produits..., ces genres d'accidents se terminent le plus souvent en drame ! Il suffit pourtant d'un rien pour les éviter...

 

Tous les jours, de multiples risques d'intoxication guettent les imprudents : produits ménagères, médicaments, aliments variés, peuvent parfois entraîner des accidents mortels. Les enfants, les ménagères et autres bricoleurs sont le plus souvent sujets à ces genres d'incidents. Parmi les nombreuses matières susceptibles de produire un empoisonnement on peut citer: les gaz toxiques (oxyde de carbone), gaz de cuisine, insecticide, les toxiques à l'état liquide, solide, minéral ou organique.

Il s'agit entre autres des produits pharmaceutiques et alcools, acides, essence, pétrole et dérives, les colles, les vernis à ongle, le sel que les femmes utilisent pour faire tenir leur henné, les détergents liquides ou en poudre (eau de javel, savon, désodorisants pour les salles de bains ou WC, etc...) une mauvaise manipulation des produits de jardinage (engrais, pesticides) peut également entraîner des intoxications. L'utilisation des produits volatiles peut aussi dans certain cas, s'avérer dangereux surtout dans les locaux mal aérés.

Il y a deux sortes d'intoxication selon les professionnels de la santé: l'intoxication alimentaire et l'intoxication par les médicaments. A la première, on peut trouver de nombreuses causes. Il s'agit des aliments qui ont été souillés par contamination lors de leur préparation. Une femme par exemple qui a un panaris (l'abcès inflammatoire qui apparaît près de l'ongle d'un doigt) et qui prépare à manger... C'est comme ça d'ailleurs que la plupart des épidémies surviennent, indiquent les praticiens. Prenons aussi le cas d'une eau de préparation ou de boisson qui est souillée. On peut craindre ici le risque de contracter par exemple une dysenterie, une fièvre typhoïde et diverses autres maladies qui peuvent provoquer des diarrhées, dont le choléra.

Les boîtes de conserve insuffisamment stérilisées peuvent également être cause d'intoxication microbienne. Aussi, ne consommer jamais une boîte dont le couvercle est bombé. Il en est de même pour l'emploi d'emballages alimentaires (sac, bouteille, cuvette, tasse...) pour transvaser des produits toxiques. Cela peut amener parfois à des confusions aux conséquences irréparables. En effet, il est des produits qui portent souvent l'étiquette « produits dangereux », « acide », ou « poison ». Il ne faut jamais transvaser ces produits dans des ustensiles à usage alimentaire. Méfiez-vous aussi des aliments congelés ou surgelés. Contrairement à ce qu'on laisse croire, ces aliments présentent des dangers dès lors que des erreurs ou interruptions se produisent au moment de leur consommation. Il faut les consommer rapidement et ne jamais les faire regeler conseillent les praticiens.

Les signes de l'intoxication alimentaire sont bien connus : vomissements, douleurs abondantes, diarrhées incessantes. Ces maladies pouvant des fois conduire le malade jusqu'à l'évanouissement ou l'état de choc suivi, souvent, de fièvre. D'autre part, la perte de liquides par les vomissements et diarrhée peut provoquer une déshydratation rapide. C'est le cas du choléra. Alors dès la vue de ces premiers signes n'hésitez pas. Contactez notre médecin qui décidera des examens et du soin à donner. Bien et vite traiter, même le choléra, selon les professionnels de la santé, se guérit très facilement.

Quant aux intoxications par les médicaments, les praticiens nous renseignent qu'elles peuvent survenir dans trois circonstances : Erreurs ou accident. « lisez correctement et respecter scrupuleusement vos ordonnances et le mode d'emploi des médicaments. Ne ranger jamais les produits de votre pharmacie familiale dans les endroits trop faciles à atteindre par les enfants. De même, il n'est pas conseillé de laisser des médicaments à la portée des personnes déprimées, tels les insomniaques qui feront n'importe quoi pour dormir. Donc danger.

L'intoxication par les médicaments est très fréquente chez les enfants. Certes, dans la plupart des cas les mères arrivent très tôt à découvrir ces genres d'accidents. Alors dans ce cas, ne vous affolez pas, Madame, conseillent les techniciens: faites cracher si possible les produits encore dans la bouche de l'enfant en vous aidant d'un doigt et conserver soigneusement le produit extirpé. Il donnera aux médecins la possibilité de connaître la nature du médicament absorbé. Autres choses : avant de donner à votre enfant un produit (même courant) assurer-vous qu'il s'agit bien d'une forme pédiatrique (c'est-à-dire un produit prescrit pour les enfants et non les adultes sinon il risque de se produire un surdosage mortel.

Chaque catégorie de médicaments à son point d'attaque sur les organes. Les somnifères et les médicaments contre la douleur par exemple ont une action directe sur le centre nerveux et l'appareil respiratoire. Ils peuvent provoquer un arrêt respiratoire ; ou alors dans certains cas, la personne sombre carrément dans le coma. Les médicaments pour les maladies cardio-vasculaires agissent eux, soit sur la commande nerveuse du cœur – et provoquent des troubles du rythmes cardiaque- soit sur le muscle cardiaque lui-même ou sur le vaisseaux- et provoquant de ce fait une mauvaise circulation du sang. Enfin, certains médicaments ont une action sur le foie, le rein et les globules blancs.

Parallèlement à ces deux principaux types d'intoxication (par aliment et les médicaments), il y a aussi des cas particuliers. Le plus significatif est l'ingestion des produits caustiques (produits susceptibles de brûler ou de ronger les organes). L'action de ces produits, constitués généralement à base d'acide, est très dangereuse. Elle peut provoquer des lésions douloureuses et parfois catastrophiques tout le long du tube digestif : lèvres, bouche, gorge, oesophage et estomac peuvent être brûlés et des performations se produire parfois le long de l'œsophage et de l'estomac.» Ce genre d'accidents se rencontrent le plus souvent chez les jeunes enfants laissés sans surveillance et qui manipulent bouteille, flacons et autres boîtes jetés sur la place publique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jeanjean1104
  • Le blog de jeanjean1104
  • : sujet principal: les accidents de la vie courante+des faits divers et des informations médicales
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Catégories

Liens